Mo­na­co et l’UE: l’heure de la com­mu­ni­ca­tion

Le dos­sier com­plexe des né­go­cia­tions passe aus­si par l’in­for­ma­tion. Le mi­nistre d’État a ain­si pré­sen­té aux jour­na­listes de ra­dios eu­ro­péennes les spé­ci­fi­ci­tés du pays hier

Monaco-Matin - - Monaco - J.D.

Nous sommes un état eu­ro­péen, clai­re­ment.» Hier, le mi­nistre d’État a in­vi­té vingt-cinq ré­dac­teurs en chef et res­pon­sables des pro­grammes eu­ro­péens des ra­dios membres du ré­seau Eu­ra­net+. À ses cô­tés, Gilles To­nel­li, conseiller de gou­ver­ne­ment-mi­nistre des Re­la­tions Ex­té­rieures et de la Co­opé­ra­tion et Isa­belle Cos­ta, se­cré­taire gé­né­ral ad­joint du Gou­ver­ne­ment en charge de la Cel­lule Eu­rope. Le mi­nistre a pro­fi­té du Co­mi­té édi­to­rial d’Eu­ra­net+ qui se dé­roule à Mo­na­co, hier et au­jourd’hui au No­vo­tel, pour ex­pli­quer le tra­vail de son gou­ver­ne­ment dans les né­go­cia­tions avec l’Union Eu­ro­péenne. « Si Mo­na­co trouve un cadre po­li­tique avec l’Eu­rope ça peut al­ler très vite, mais nous avons le temps. Nous ne vou­lons pas un ac­cord, mais un bon ac­cord».

Pré­ser­ver l’iden­ti­té du pays

Et «ce n’est pas parce que Mo­na­co est pe­tit que c’est simple. Nous avons be­soin de pré­ser­ver non seule­ment les Mo­né­gasques mais aus­si notre iden­ti­té.» Alors, si la Prin­ci­pau­té est liée à l’Eu­rope (même taxe, mêmes taux qu’en France, zone Eu­ro, ac­cord de Schen­gen,échan­geau­to­ma­tique d’in­for­ma­tion pour lut­ter contre le blan­chi­ment...), le mi­nistre en­tend éga­le­ment pré­ser­ver les spé­ci­fi­ci­tés du pays. Et pour ré­duire «l’écart entre la réalité et la per­cep­tion», il com­mu­nique au­près des re­lais d’opi­nion. Eu­ra­net+ est un consor­tium de ra­dios in­ter­na­tio­nales et na­tio­nales eu­ro­péennes créé en 2007 avec le sou­tien de la Com­mis­sion eu­ro­péenne. L’ob­jec­tif de ce ré­seau est de per­mettre un trai­te­ment pa­neu­ro­péen de l’ac­tua­li­té com­mu­nau­taire. La pré­sence en Prin­ci­pau­té de ces pa­trons d’in­for­ma­tions avait pour ob­jec­tif de sen­si­bi­li­ser des res­pon­sa­ble­sé­di­to­riaux­de­seize pays eu­ro­péens aux né­go­cia­tions en cours entre la Prin­ci­pau­té et l’Union eu­ro­péenne en­vued’unac­cordd’as­so­cia­tion et de leur faire prendre conscience,sur­le­ter­rain,des spé­ci­fi­ci­tés mo­né­gasques. «C’est im­por­tant que vous sa­chie­zoù­nou­sen­som­me­sa­vec l’Eu­rope», a ex­pli­qué Serge Telle. Et de rap­pe­ler l’étroi­tesse du ter­ri­toire, la mi­no­ri­té en nombre des Mo­né­gasques, les né­ces­si­tés éco­no­miques d’un ac­cord avec l’Eu­rope pour cer­taines en­tre­prises... Si le Brexit pou­vait un temps lais­ser pen­ser que les né­go­cia­tions al­laient ra­len­tir, on voi­tau­con­trai­re­qu’el­les­sont au coeur des pré­oc­cu­pa­tions po­li­tiques.

(Pho­to J.D.)

Le mi­nistre d’État a ac­cueilli les jour­na­listes des ra­dios eu­ro­péennes pour pré­sen­ter un dos­sier po­li­tique et éco­no­mique sur le­quel il veut ma­ni­fes­te­ment com­mu­ni­quer : les né­go­cia­tions avec l’Union Eu­ro­péenne.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.