L’olivier deux fois mil­lé­naire de­vient «arbre re­mar­quable»

Qua­li­fié de «mo­nu­ment na­tio­nal» par le pré­sident de l’as­so­cia­tion des «Arbres re­mar­quables», le joyau na­tu­rel de a en­fin été re­con­nu à sa juste va­leur

Monaco-Matin - - Autour De Monaco - L.BOXITT

Il fait la fier­té des Ro­que­bru­nois de souche. De ceux qui ont gran­di avec cette fibre iden­ti­taire che­villée au corps. L’olivier plus que mil­lé­naire qui « trône » sur le che­min de Men­ton est par na­ture – c’est le cas de le dire – un joyau na­tu­rel. Un écrin pré­ser­vé qui conti­nue tou­jours de don­ner des olives. Pour­tant, ce vé­gé­tal hors-norme n’avait pas en­core re­çu de « dis­tinc­tion par­ti­cu­lière », lui qui a tra­ver­sé les siècles. « L’er­reur » a été ré­pa­rée mar­di ma­tin. C’est Georges Fe­ter­man, le pré­sident de l’as­so­cia­tion « Arbres re­mar­quables» (voir ci-des­sous), qui est ve­nu en per­sonne re­mettre un la­bel à Pa­trick Cé­sa­ri, le maire. «Cette dis­tinc­tion re­pré­sente une pro­tec­tion sup­plé­men­taire pour cet arbre ma­gni­fique mais éga­le­ment une mise en va­leur», confiait le pré­sident. « Nous re­cen­sons à ce jour 400 arbres la­bel­li­sés sur le ter­ri­toire fran­çais et cet olivier le mé­rite bien!».

Une dé­lé­ga­tion de pas­sion­nés

Ba­sée à Pa­ris XIIe, l’as­so­cia­tion s’est dé­pla­cée en nombre avec 48 membres ve­nus ad­mi­rer la perle na­tu­relle ro­que­bru­noise. «On a pour Belle jour­née pour l’olivier mil­lé­naire de Roquebrune-Cap-Mar­tin, qui fait par­tie des  arbres re­mar­quables de France. Pa­trick Cé­sa­ri en com­pa­gnie de Georges Fe­ter­man re­çoit le la­bel des mains de la doyenne de l’as­so­cia­tion Arbres re­mar­quables.

vo­ca­tion de pré­ser­ver, faire connaître, in­ven­to­rier et sau­ve­gar­der les arbres re­mar­quables de France », ex­pli­quait Georges Fe­ter­man à l’as­sem­blée. « Notre dé­marche est main­te­nant re­con­nue et il est vrai qu’il man­quait ce mo­nu­ment na­tio­nal, c’est un grand bon­heur (...) Il est pro­ba­ble­ment le plus vieil arbre de France. Ima­gi­nez, il a l’âge du Ch­rist». Le la­bel a été re­mis par Gil­berte Lack, 90 ans, doyenne des membres de l’as­so­cia­tion pa­ri­sienne.

Un acte sym­bo­lique. Pa­trick Cé­sa­ri pre­nait alors la pa­role: « On ne peut que vous suivre dans votre dé­marche et conti­nuer d’en­tre­te­nir nos arbres», se fé­li­ci­tait l’édile. « Le tra­vail qui doit être fait de­main est de le main­te­nir en l’état, sur le plan de la si­gna­lé­tique, nous fe­rons aus­si un tra­vail à la hau­teur pour per­mettre aux vi­si­teurs de s’orien­ter fa­ci­le­ment». Une juste et belle re­con­nais­sance pour le patrimoine ro­que­bru­nois.

(Pho­tos L.Boxitt)

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.