Propos de Zem­mour sur les dji­ha­distes: en­quête ou­verte

Monaco-Matin - - France -

C’est une in­sulte à la mé­moire des vic­times» du 13-No­vembre, et ces propos «de­vraient être re­ti­rés [et] sanc­tion­nés», avait es­ti­mé jeu­di Sa­mia Mak­touf, l’une des avo­cates des vic­times des at­ten­tats de Pa­ris, qui avait dans la fou­lée sai­si la jus­tice : le par­quet de Pa­ris a ou­vert hier une en­quête pré­li­mi­naire pour apo­lo­gie du ter­ro­risme après les propos d’Eric Zem­mour concer­nant les dji­ha­distes. Dans un en­tre­tien ac­cor­dé au men­suel Cau­seur pa­ru jeu­di, le po­lé­miste af­firme entre autres qu’il «ne pense pas que les dji­ha­distes soient des abru­tis ou des fous» et qu’il «res­pecte les dji­ha­distes prêts à mou­rir pour ce en quoi ils croient – ce dont nous ne sommes plus ca­pables». À la ques­tion «Vous res­pec­tez des gens qui roulent en ca­mion sur des en­fants? Qui tuent des jour­na­listes parce qu’ils ont re­pré­sen­té le pro­phète?», l’an­cien jour­na­liste ré­pond: «Par­don de vous cha­gri­ner mais l’His­toire, c’est ain­si, des in­no­cents meurent parce qu’ils sont dans le mau­vais camp.»

« Une er­reur d’in­ter­pré­ta­tion »

Outre Sa­mia Mak­touf, SOS Ra­cisme et la Fé­dé­ra­tion na­tio­nale des vic­times d’at­ten­tats et d’ac­ci­dents col­lec­tifs (Fen­vac) avaient dé­non­cé aux aus­si ces propos au­près du pro­cu­reur de la Ré­pu­blique de Pa­ris. L’avo­cate n’hé­site pas à faire le pa­ral­lèle avec les dé­cla­ra­tions de Jean-Marc Rouillan, l’an­cien membre d’Ac­tion di­recte, condam­né à huit mois ferme pour avoir sa­lué le «cou­rage» des ter­ro­ristes. De son cô­té, l’avo­cat d’Eric Zem­mour, Olivier Par­do, af­firme qu’il s’agit d’une er­reur d’in­ter­pré­ta­tion: «Il vou­lait dire que les membres de Daesh ne sont pas des faibles d’es­prit, c’est une or­ga­ni­sa­tion forte. L’amal­game avec ceux qui sou­tiennent les ter­ro­ristes, c’est stu­pé­fiant, idiot et dangereux.»

(Photo AFP)

Dans le men­suel Cau­seur, le po­lé­miste dit « res­pec­ter les dji­ha­distes prêts à mou­rir pour ce en quoi ils croient ».

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.