Mois de sep­tembre noir sur les routes

Monaco-Matin - - France -

In­saf Re­za­gui, qui est can­di­date à l’in­ves­ti­ture PS pour les lé­gis­la­tives dans la 5e cir­cons­crip­tion du Var, rap­pelle que « chaque jour qui passe contient son lot de me­naces de mort, d’ap­pels au viol, d’ap­pels à la haine, Plus­de­dé­tail­dansVar-ma­ti­né­di­tionF­ré­jus - Saint-Ra­phaël. Après trois mois d’ac­cal­mie, le nombre de morts sur les routes a bon­di de 30,4 % en sep­tembre, avec 335 per­sonnes tuées, fai­sant res­sur­gir le spectre d’une troi­sième an­née consé­cu­tive de hausse. La hausse de sep­tembre «est à mettre en re­gard de la com­pa­rai­son sta­tis­tique avec un mois de sep­tembre 2015 ex­cep­tion­nel qui avait connu une baisse très forte du nombre de per­sonnes tuées sur les routes», -17,4 %, «en par­tie en rai­son de condi­tions mé­téo­ro­lo­giques très dé­fa­vo­rables, mar­quées par de fortes pluies et inon­da­tions», sou­ligne l’Of­fice na­tio­nal in­ter­mi­nis­té­riel de la sé­cu­ri­té routière. Mais cet ef­fet cli­ma­tique ponc­tuel n’es­tompe pas les craintes de beau­coup d’ac­teurs de la sé­cu­ri­té routière: après douze an­nées de baisse, la France a vu le nombre de morts sur les routes re­par­tir à la hausse en 2014 (+3,5 % par rap­port à 2013), et la ten­dance s’était pour­sui­vie en 2015 (3464 per­sonnes tuées, +2,4 % par rap­port à 2014). Deux an­nées consé­cu­tives de hausse de la mor­ta­li­té routière consti­tuaient une pre­mière de­puis 35 ans. Pour trou­ver trois an­nées consé­cu­tives, il faut re­mon­ter à 1972.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.