Ju­lien Tra­rieux, le res­sus­ci­té

Vic­time d’un grave ac­ci­dent de la cir­cu­la­tion en jan­vier der­nier, le Ni­çois de l’AVC Aix, n’a vé­ri­ta­ble­ment re­pris le VTT qu’il y a huit jours. Pour s’im­po­ser sur le my­thique ma­ra­thon du Roc !

Monaco-Matin - - Sports - JEAN-CLAUDE BAILICHE

Sur la ligne d’ar­ri­vée, sa fa­mille et ses amis sont aux anges. Et le congra­tulent lon­gue­ment. C’est que sa vic­toire consti­tue un vé­ri­table pe­tit mi­racle. Il y a moins de 9 mois - le 16 jan­vier très exac­te­ment - Ju­lien Tra­rieux, 24 ans, était vic­time d’un très grave ac­ci­dent de la cir­cu­la­tion dans la ré­gion de Nice, sa ville na­tale. Trois ver­tèbres cer­vi­cales cas­sées, li­ga­ments ar­ra­chés... le cou­reur de l’AVC Aix n’al­lait évi­ter que de jus­tesse la chaise rou­lante, contraint de por­ter un cor­set du­rant cinq se­maines. Et voi­là qu’en ce ven­dre­di en­so­leillé, il vient d’ins­crire son nom au pal­ma­rès du Roc ma­ra­thon, in­con­tes­ta­ble­ment l’épreuve la plus éprou­vante du Roc d’Azur avec ses 82 km de par­cours et ses 2260 m de dé­ni­ve­lé.

Pro­messe te­nue

Un vé­ri­table ex­ploit qui épate et sur­prend tout le monde. Sauf l’in­té­res­sé qui avait an­non­cé sa vic­toire ! « Après mon ac­ci­dent, j’avais dit que je re­vien­drais et que je ga­gne­rais le Roc ma­ra­thon ! » Ju­lien Tra­rieux a te­nu sa pro­messe Ju­lien Tra­rieux : son re­tour au pre­mier plan en a sur­pris plus d’un... Sauf lui !

et peut au­jourd’hui sa­vou­rer. « Ce­la fai­sait quatre mois que je n’avais plus tou­ché un VTT. J’ai re­pris

l’en­traî­ne­ment il y a à peine une se­maine. Vous sa­vez, mon ob­jec­tif est de pas­ser pro­fes­sion­nel sur route et de­puis trois ans l’AVC Aix me place dans les meilleures condi­tions pour ce­la, mais le VTT de­meure ma dis­ci­pline de coeur. » Pour­tant, hier ma­tin, rien n’au­ra été simple pour l’Azu­réen, mal­chan­ceux dès les pre­miers hec­to­mètres de la course.

« Je suis une pile élec­trique »

« J’ai cas­sé mon ser­rage de chaus­sure après 2 km seule­ment. Je me suis alors dit que ça al­lait être très com­pli­qué, avoue l’an­cien cham­pion de France es­poirs, pour­tant j’ar­ri­vais tou­jours à suivre les meilleurs. A 25 km de l’ar­ri­vée, j’ai fait la des­cente à fond, puis j’ai at­ta­qué dans le Bou­gnon. Ça a mar­ché ! » Ra­vi de son jo­li pied de nez au des­tin, Tra­rieux n’est ce­pen­dant pas cer­tain de prendre le dé­part ce di­manche ma­tin du Roc élite. En 2014, il y avait pour­tant pris une su­perbe 7e place au scratch. « Je ne sais vrai­ment pas si je vais le faire. Ce­la fait trois nuits que je ne dors pas. Pour­quoi ? Je n’en sais, je suis une pile élec­trique. » La­ka­ta, Geis­mayr, Por­ro, Pau­lis­sen, Kaas et les autres en ont fait les frais, hier ma­tin.

(Pho­tos Philippe Ar­nas­san)

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.