Foire: le Ja­pon… mais aus­si les ta­lents de Mo­na­co

Une cen­taine de stands sont ras­sem­blés à l’Es­pace Font­vieille, au­jourd’hui en­core, de 10 à 19 heures. Axée sur le thème du Ja­pon, la Foire pré­sente éga­le­ment les en­tre­prises de Mo­na­co

Monaco-Matin - - Monaco -

Les or­ga­ni­sa­teurs an­noncent quelque 15 000 en­trées cette an­née en­core pour la Foire de Mo­na­co. Hier, la cu­rio­si­té a en­cou­ra­gé les vi­si­teurs jus­qu’à l’Es­pace Font­vieille où une cen­taine de stands sont ras­sem­blés sous le cha­pi­teau et ses abords. Thème de l’an­née : le Ja­pon. Si le Bon­saï club est le seul stand qui fasse le trait d’union entre Mo­na­co et le pays du So­leil le­vant, d’autres ta­lents lo­caux pré­sentent la di­ver­si­té et l’es­prit d’en­tre­prise de l’éco­no­mie lo­cale. La Foire de Mo­na­co est donc éga­le­ment une oc­ca­sion pour dé­cou­vrir quelques so­cié­tés mo­né­gasques. Vi­site gui­dée… non ex­haus­tive… Dans les al­lées, les vi­si­teurs se plaisent à dé­cou­vrir nombre d’ar­ticles, du plus simple au plus luxueux. Ch­ris­tophe Chayes­teh tra­vaille de­puis trente ans à Mo­na­co. En , il crée sa propre en­tre­prise qui porte tout sim­ple­ment son nom. Cet Ira­nien vend une grande ma­jo­ri­té de ta­pis per­sans,  % soie ou d’un mé­lange laine et soie. Le sa­lon est « un bon moyen pour com­mu­ni­quer ».

(Pho­tos Mi­chael Ale­si)

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.