Attentat dé­joué en Al­le­magne : ar­res­ta­tion d’un ré­fu­gié sy­rien

Monaco-Matin - - Monde -

Au terme de 48 h de chasse à l’homme, la po­lice al­le­mande a mis la main, hier, sur un ré­fu­gié sy­rien soup­çon­né de pré­pa­rer un attentat pour le compte du groupe État is­la­mique (EI). L’ar­res­ta­tion a été pos­sible grâce à trois de ses com­pa­triotes qui l’ont dé­non­cé. Cette af­faire a re­lan­cé le dé­bat sur un contrôle ac­cru des de­man­deurs d’asile ar­ri­vés par cen­taines de mil­liers en Al­le­magne. Mais, les condi­tions de son in­ter­pel­la­tion à Leip­zig, dans l’Est deu pays, ont aus­si don­né des ar­gu­ments à ceux qui re­fusent de voir en tout ré­fu­gié une me­nace po­ten­tielle.

Re­te­nu et li­go­té par des com­pa­triotes

Les au­to­ri­tés ont en ef­fet dé­voi­lé que Ja­ber Al­ba­kr, 22 ans, ar­ri­vé comme de­man­deur d’asile en fé­vrier 2015, avait été maî­tri­sé et dé­non­cé par un groupe de Sy­riens à Leip­zig dans la nuit de di­manche à lun­di. « La po­lice a re­çu un ren­sei­gne­ment in­di­quant que des com­pa­triotes du sus­pect le re­te­naient dans un ap­par­te­ment », a in­di­qué la po­lice. Le sus­pect, après avoir échap­pé de jus­tesse à la po­lice ve­nu l’ar­rê­ter sa­me­di ma­tin à Chem­nitz à la suite d’une mise en garde du ren­sei­gne­ment in­té­rieur al­le­mand, avait réus­si à se rendre dans la ville voi­sine de Leip­zig. Là, aux abois, il avait de­man­dé à un Sy­rien ren­con­tré dans la gare s’il pou­vait l’hé­ber­ger. Ce n’est que di­manche soir, lorsque l’avis de re­cherche des au­to­ri­tés a été pu­blié en arabe sur In­ter­net, que le Sy­rien a com­pris qui il abri­tait. Avec l’aide de deux com­pa­triotes qui vivent avec lui, il l’a alors li­go­té avec un câble élec­trique et l’un d’eux l’a dé­non­cé à la po­lice.

(Pho­to AFP)

Le sus­pect, après avoir échap­pé de jus­tesse à la po­lice ve­nu l’ar­rê­ter sa­me­di ma­tin à Chem­nitz, avait réus­si à se rendre dans la ville voi­sine de Leip­zig.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.