Ver­ti­gi­neuse Valse par le Phil­har­mo­nique de Monte-Car­lo

Monaco-Matin - - Détente - A.P.

Lors­qu’en 1844, le grand com­po­si­teur Hec­tor Ber­lioz, aux amours ro­cam­bo­lesques et à la vie ro­ma­nesque, vint se ré­fu­gier à la Tour Bel­lan­da à Nice, il fut im­pres­sion­né par le spec­tacle des gi­tans qui al­lu­maient des feux, la nuit, sur le ri­vage. Ce­la lui ins­pi­ra cette page sym­pho­nique qu’on ap­pelle Ou­ver­ture du Cor­saire (pré­cé­dem­ment ap­pe­lée Ou­ver­ture de la Tour de Nice). Cette oeuvre, nous l’en­ten­drons lors du concert de ven­dre­di, di­ri­gé par le chef d’or­chestre français Yann-Pas­cal Tor­te­lier (sur la pho­to). L’en­semble du concert se­ra consa­cré à des com­po­si­teurs français. D’abord Ca­mille SaintSaëns, qui fut un hôte très fré­quent de Nice et de Mo­na­co, dont on en­ten­dra le 5e con­cer­to pour pia­no et or­chestre. Cette oeuvre, dont cer­tains thèmes ont une al­lure exotique, est ap­pe­lée Con­cer­to égyp­tien. Saint-Saëns l’a écrit lors d’un sé­jour à Louk­sor. Le grand pia­niste an­glais Ste­phen Hough, com­man­deur de l’Em­pire bri­tan­nique, en se­ra le so­liste. Autre com­po­si­teur français : Hen­ri Du­tilleux, dont on cé­lèbre cette an­née le cen­te­naire de la nais­sance, qui est lui aus­si très at­ta­ché à la Côte d’Azur, la ville de Nice l’ayant fait ci­toyen d’hon­neur. On en­ten­dra ses splen­dides Mé­ta­boles. Der­nier com­po­si­teur français au programme: Mau­rice Ra­vel. Ce n’est pas son Bo­lé­ro qu’on en­ten­dra, mais sa Valse, com­man­dée à l’ori­gine par les Bal­lets Russes de Mon­teCar­lo. Un tour­billon ver­ti­gi­neux!

Phil­har­mo­nique de Monte-Car­lo. Ven­dre­di 14 oc­tobre, à 20 h 30. Au­di­to­rium Rai­nier-III, à Mo­na­co. Ta­rifs : de 17 à 50 €. Rens. 00.377.98.06.28.28.

(DR)

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.