Pao­lo Sa­ri lance sa «Route du goût»

Le chef bio du Monte-Car­lo Beach, chantre des pro­duits de qua­li­té, pro­pose quatre jour­nées pour mettre en avant l’agri­cul­ture bio­lo­gique avec ani­ma­tions et dé­gus­ta­tions

Monaco-Matin - - La Une - CEDRIC VERANY cve­ra­ny@mo­na­co­ma­tin.mc Sa­voir + www.route-du-gout.com et ré­ser­va­tions pour les soi­rées : 98.06.36.36

Icare rê­vait de vo­ler. Pao­lo, lui, rêve d’une Prin­ci­pau­té 100 % bio­lo­gique. Et le chef du Monte-Car­lo Beach a fait un pas de plus dans sa quête en lan­çant, hier soir, la « Route du Goût » à Mo­na­co. Un évé­ne­ment pro­téi­forme jus­qu’à di­manche pour par­ler bio, man­ger bio et vivre bio. De­puis qu’il a cer­ti­fié bio­lo­gique son res­tau­rant en 2013, le chef ita­lien, qui se dit lui­même «aty­pique» en a fait son leit­mo­tiv. « Ce n’est pas une mode » s’em­porte-il. «À moins qu’on dise que la mode avant était de man­ger des pro­duits pleins de pes­ti­cides. Le bio­lo­gique, c’est ce qu’il y avait à l’ori­gine avant que les pro­duits ne soient trans­for­més. Le vrai luxe à Mo­na­co au­jourd’hui, il me semble, c’est de cueillir des lé­gumes à six heures du ma­tin qui sont ser­vis à mi­di au res­tau­rant », confie ce­lui qui tra­vaille 350 in­gré­dients bio et 150 tonnes de lé­gumes en six mois pour nour­rir les quatre cartes de ses res­tau­rants.

Un po­ta­ger po­sé sur l’eau

L’an der­nier, la « Route du Goût » – avec un ba­teau comme point d’an­crage – avait sillon­né la ré­gion à la ren­contre des pro­duc­teurs au­then­tiques. Cette an­née, elle s’éta­blit en Prin­ci­pau­té. Pre­mière étape, ce ma­tin, avec les ly­céens et l’ou­ver­ture d’un mar­ché des sa­veurs sur le quai An­toine-1er (lire ci-contre) . En pa­ral­lèle, un po­ta­ger bio a été ins­tal­lé sur le port pour les quatre jours. Ir­ri­gué par l’eau pom­pée et fil­trée de la mer. Et ali­men­té à l’éner­gie so­laire qui per­met­tra aux chefs de pro­po­ser des ses­sions de live co­oking. Di­manche ma­tin, entre dix heures et mi­di, le pu­blic est éga­le­ment in­vi­té à ve­nir cueillir les pro­duits et faire son mar­ché avant le dé­mon­tage de l’ins­tal­la­tion éphé­mère. Avec son as­so­cia­tion, Bio Chef Glo­bal Spi­rit, Pao­lo Sa­ri en­tend por­ter cette cause. « Ces trente der­nières an­nées les gens ont quit­té la cam­pagne pour les villes avec des al­ter­na­tives nu­tri­tives peu adap­tées à notre san­té et notre vi­sion de la gas­tro­no­mie. La Terre a be­soin de chan­ger, si­non la pro­chaine gé­né­ra­tion ne pour­ra pro­fi­ter de rien». Dans cette op­tique, ce soir, un par­te­na­riat doit être si­gné avec la Fon­da­tion Al­bert II au cours d’un ga­la au Monte-Car­lo Coun­try Club. En­fin, cette «Route du Goût » au­ra éga­le­ment une por­tée hu­ma­ni­taire. Pour per­mettre de fi­nan­cer, via l’as­so­cia­tion Ecole de Fé­lix à Ma­da­gas­car, une école hô­te­lière – qui por­te­ra le nom de Pao­lo Sa­ri – où se­ront for­més, peut-être, les bio chefs de de­main.

(Pho­to C.V.)

Pao­lo Sa­ri a dé­voi­lé hier le pro­gramme de ces jour­nées et soi­rées dé­diées à la gas­tro­no­mie.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.