Nice: contra­ven­tion pour un geste an­ti-is­lam

Monaco-Matin - - Côte D’azur -

Le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel a ren­du son dé­li­bé­ré, hier, dans l’af­faire du ca­davre de san­glier dé­po­sé en juin de­vant la mosquée En Nour à Nice, alors que le ra­ma­dan ve­nait de dé­bu­ter. Le juge a condam­né les deux pré­ve­nus à ef­fec­tuer cha­cun 80 heures d’in­té­rêt gé­né­ral. Le ma­gis­trat a en­ten­du les ar­gu­ments des avo­cats de la dé­fense, Mes Jean-Luc Mar­chio et Bri­gitte Min­de­guia. Il a re­qua­li­fié les faits. Les deux Ni­çois ont été re­con­nus cou­pables de « pro­vo­ca­tion non pu­blique à la haine ra­ciale », une contra­ven­tion. Le dé­lit de vio­lences en rai­son de la re­li­gion. La Li­cra, SOS Ra­cisme et la Ligue des Droits de l’Homme, par­ties ci­viles, ont ob­te­nu l’eu­ro sym­bo­lique de dom­mages et in­té­rêts. L’as­so­cia­tion de la mosquée a ob­te­nu 1300 eu­ros de dom­mages et in­té­rêts. Deux morts, douze bles­sés, trente-neuf per­sonnes éva­cuées, 80 sa­peurs-pom­piers en­ga­gés. Tel avait été le ter­rible bi­lan d’un in­cen­die qui s’était dé­cla­ré dans la nuit du 27 au 28 oc­tobre 2015, à Pey­mei­nade. Le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Grasse a condam­né hier Phi­lippe Pe­na­ran­da, un lo­ca­taire, pour ho­mi­cides in­vo­lon­taires à deux ans de pri­son dont qua­torze mois as­sor­tis du sur­sis et deux ans de mise à l’épreuve. Le pré­ve­nu, ivre, s’était en­dor­mi avec une ci­ga­rette al­lu­mée et avait pro­vo­qué un feu par­ti­cu­liè­re­ment violent en pleine nuit.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.