Stop­pés net !

Les Mo­né­gasques - qui res­taient sur deux suc­cès - ont été ren­ver­sés (3-1), hier à Tou­louse, après avoir me­né au score. Une mau­vaise opé­ra­tion pour l’ASM.

Monaco-Matin - - La Une -

Qui cou­pe­ra l’élan de l’autre? C’était la grosse ques­tion de cette 9e jour­née où le Ni­ceLyon qui sui­vait dans la soirée était du même aca­bit. En ins­cri­vant un but dès la 3e mi­nute sur un coup franc ma­gni­fi­que­ment dé­vié par Ger­main, les Mo­né­gasques ont im­po­sé d’en­trée leurs em­preintes (0-1). Ils pri­vaient les hommes de Du­praz de la confiance qu’ils avaient ac­cu­mu­lée à do­mi­cile. Mo­na­co maî­tri­sait le tem­po. Tech­ni­que­ment, il n’y avait pas pho­to ; mais s’ins­tal­lait alors une es­pèce de faux rythme. Le piège de la fa­ci­li­té guet­tait l’ASM. Clai­re­ment. D’au­tant que le socle dé­fen­sif sem­blait un peu plus friable. Par deux fois, Su­ba­sic a dû sor­tir l’ar­rêt qu’il fal­lait, la faute à des duels per­dus (6’ et 12’) et autres ac­tions dan­ge­reuses du feu fol­let Brai­th­waite (29’). L’homme du match. Vous l’au­rez com­pris, ce n’était pas vrai­ment une sur­prise de voir le Da­nois pas­seur dé­ci­sif de la tête pour l’éga­li­sa­tion de Tre­jo à bout por­tant (65’, 1-1). Et tout ça au mi­lieu d’une dé­fense com­plè­te­ment spec­ta­trice.

Su­ba­sic : « Tour­ner la page »

Le dé­but de la fin. La coque était per­cée et l’eau n’avait plus qu’à s’en­gouf­frer pour en­voyer au fond le na­vire rouge et blanc (Brai­th­waite par deux fois 83’, 86’, 3-1). « On a joué quinze mi­nutes », re­gret­tait Su­ba­sic qui ne vou­lait pas trop broyer du noir. « Ce n’est ja­mais simple de jouer ce type de ren­contre quand beau­coup de joueurs sont par­tis en sé­lec­tion. On avait peut-être be­soin d’une gifle, es­pé­rons que ça nous ré­veille pour la suite. On va vite tour­ner la page et avan­cer ». Il faut dire que le score re­flète as­sez bien la ren­contre. « La pre­mière mi-temps a été équi­li­brée, mais en deuxième, nous avons per­du beau­coup de duels, consta­tait Jar­dim, le ton grave. On n’était pas pré­sent sur les se­conds bal­lons. » La deuxième pé­riode a été com­plè­te­ment à l’avan­tage des Tou­lou­sains, plus ath­lé­tiques. Au fil de la ren­contre, les hommes de Du­praz ron­geaient le mi­lieu de ter­rain de l’AS Mo­na­co. Mou­tin­ho, Sil­va ou même Fa­bin­ho pei­naient à exis­ter. Le coup de fouet at­ten­du par la ren­trée de Le­mar n’a été qu’une étin­celle. Tou­louse en vou­lait bien plus. Et c’est toute la mai­son ASM qui s’écrou­lait pe­tit à pe­tit à l’image de sa dé­fense. Pour­tant si so­lide de­puis le dé­but. « C’est col­lec­tif, il n’y a pas que les dé­fen­seurs à poin­ter du doigt, c’est comme ça », cal­mait Su­ba, pres­sé d’être à Moscou mar­di, en Ligue des cham­pions. Au fi­nal, l’au­top­sie d’une claque est simple : on l’a mé­ri­tée, on la prend. Point. Du cô­té de Mo­na­co, on as­su­mait plei­ne­ment. À la sor­tie du ves­tiaire, on par­lait « d’ac­ci­dent » ,de « match sans ».

Ger­main : « Ça nous ser­vi­ra de le­çon »

Ques­tion de mental ? De phy­sique ? « Je ne sais pas, lâ­chait Va­lère Ger­main. Toutes les équipes passent au tra­vers dans la sai­son et c’est ce qui s’est pas­sé pour nous ce soir. On n’a pas été bon dans les duels et dans l’in­ten­si­té. On n’a pas su jouer au bal­lon ». Est-ce grave doc­teur? « C’est une claque qui nous ser­vi­ra de le­çon. Mais beau­coup d’équipes per­dront à Tou­louse, je vous le dis » .Surce point, le bu­teur du soir n’a pas tort. Ce se­ra com­pli­qué de bou­ger ces Tou­lou­sains dans leur bas­tion cette sai­son. « Il ne faut pas tout je­ter non plus avec cette dé­faite. Ça n’en­lève rien à notre bon dé­but de sai­son », tem­père Ger­main. Rien de mieux que le froid russe pour re­mettre les idées en place. Et puis deux claques, coup sur coup, ça fe­rait beau­coup...

Deuxième mi-temps cau­che­mar­desque pour l’ASM de Fa­bin­ho et Mou­tin­ho qui n’a pas te­nu la dis­tance en terre tou­lou­saine.

(Pho­to AFP)

Des Mo­né­gasques sub­mer­gés par une dé­fer­lante vio­lette.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.