La croi­sière reste blo­quée à quai à Nice

Un pa­que­bot a heur­té une digue, hier ma­tin, en en­trant dans le port de Nice. Il n’a pas pu re­prendre la mer pour Bar­ce­lone, ter­mi­nus de son pé­riple

Monaco-Matin - - Côte d’Azur - BE­NOIT GUGLIELMI bgu­gliel­mi@ni­ce­ma­tin.fr

La croi­sière s’est ter­mi­née en queue de pois­son pour les 686 pas­sa­gers et 382 membres d’équi­page du Pa­ci­fic Prin­cess. Ce pa­que­bot de 180 mètres a heur­té une digue en en­trant dans le port de Nice, hier, à 6 h 30. Un choc qui n’a oc­ca­sion­né que des dé­gâts ma­té­riels : ni bles­sé, ni pol­lu­tion ne sont à dé­plo­rer. Mais le pa­que­bot a dû être im­mo­bi­li­sé quai du Com­merce et n’a pu re­prendre la mer pour re­joindre Bar­ce­lone, des­ti­na­tion fi­nale de sa croi­sière mé­di­ter­ra­néenne.

La mé­téo en cause ?

L’agent ma­ri­time du ba­teau s’est donc mis en quête dès hier ma­tin de 345 chambres d’hô­tel à Nice pour per­mettre aux pas­sa­gers de pas­ser la nuit avant de ral­lier l’Es­pagne, au­jourd’hui, en Il n’y a pas eu d’éva­cua­tion. Les croi­sié­ristes ont quit­té le na­vire au fil de la ma­ti­née.

au­to­car. Un tel in­ci­dent de ma­noeuvre est rare : les pré­cé­dents se comptent sur les doigts d’une main, alors que 3500 ac­cos­tages de ce genre sont ef­fec­tués chaque an­née.

Rare et pro­ba­ble­ment dû aux condi­tions mé­téo­ro­lo­giques : «A cette heure-là, le vent d’est souf­flait en ra­fales à en­vi­ron 35 noeuds (70 km/h)», confirme le bu­reau ni­çois de Mé­téo France. C’est une bour­rasque « im­pres­sion­nante », d’après plu­sieurs té­moins, qui au­rait pro­je­té sur les en­ro­che­ments ce bâ­ti­ment de 25 mètres de haut. «Chaque port a ses spé­ci­fi­ci­tés, dé­crypte un spé­cia­liste, mais les pi­lotes qui guident l’équi­page sont for­més à ce­la. Le port de Nice est as­sez pe­tit mais ne pose pas de pro­blème par­ti­cu­lier pour un na­vire de la taille du Pa­ci­fic Prin­cess. Là, il s’agit d’un phé­no­mène mé­téo aus­si ponc­tuel qu’im­pré­vi­sible». Les plon­geurs sa­peurs­pom­piers, ar­ri­vés ra­pi­de­ment dans la ma­ti­née, ont ins­pec­té le ba­teau. Alors qu’un lo­cal de 600 m3 a été inon­dé à l’in­té­rieur du na­vire, ils ont dé­cou­vert un en­fon­ce­ment de la coque long de dix mètres à bâ­bord et sur­tout deux voies d’eau, si­tuées sous la ligne de flot­tai­son. « Le trou le plus gros fait 30 cen­ti­mètres de dia­mètre », pré­cise Jean-François Fé­vrier, agent ma­ri­time.

Eva­cua­tion au compte-gouttes

Les tra­vaux de col­ma­tage ont com­men­cé dès hier ma­tin. Au­cune réelle éva­cua­tion n’a eu lieu. Quelques ex­cur­sions pré­vues dans la jour­née ont été avan­cées pour per­mettre d’al­lé­ger le ba­teau. Les autres croi­sié­ristes ont quit­té le na­vire au compte-gouttes pour vi­si­ter la ville. Un luxe que n’au­ront pas les pas­sa­gers qui de­vaient em­bar­quer à Bar­ce­lone di­manche pour douze jours de croi­sière en Mé­di­ter­ra­née: le pa­que­bot ne pour­ra pas re­prendre la mer au­jourd’hui. Au­cun mou­ve­ment n’est au­to­ri­sé pour des rai­sons de sé­cu­ri­té liées à l’hom­mage na­tio­nal. Le pro­chain voyage du Pa­ci­fic Prin­cess a donc été an­nu­lé par la com­pa­gnie.

(Pho­to Jean-François Ot­to­nel­lo)

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.