Une claque

Monaco-Matin - - Sports -

il a connu des soi­rées plus calmes. La faute à Brai­th­waite (6’, 40’) puis San­ga­ré (12’) qui l’obli­geaient à res­ter vi­gi­lant. Il a main­te­nu le rythme du match as­sez bas en pre­nant le temps sur les dé­ga­ge­ments. Mais de là à le faire dès le mi­lieu de la pre­mière mi-temps, c’est un peu gros. Ne peut rien faire sur les buts.

pas tou­jours très aca­dé­mique dans ses in­ter­ven­tions dé­fen­sives, il a tout de même réus­si à mu­se­ler Dur­maz en pre­mière pé­riode. Avant de re­lâ­cher en deuxième où il a été plus en dif­fi­cul­té. Rem­pla­cé par

(69’) qui est pas­sé au tra­vers.

col­lé à Brai­th­waite tout le match, le Po­lo­nais a of­fert une ver­sion mus­clée d’un « je t’aime moi non plus » qui a tour­né à l’avan­tage du Tou­lou­sain. Mal­gré son jeu de corps pré­cieux, il a été mal­me­né par la vé­lo­ci­té du Da­nois et a per­du beau­coup de duels (6’, 29’, 83’, 86’). Dé­pas­sé sur tous les buts tou­lou­sains.

comme Glik, il n’a pas été aus­si sûr que lors de ses der­nières sor­ties et a lais­sé pas mal d’espace à Brai­th­waite (40’). À l’image de sa perte de balle flip­pante au pro­fit du Da­nois en dé­but de deuxième mi-temps rat­tra­pée de jus­tesse (50’). Spec­ta­teur sur l’éga­li­sa­tion, comme toute sa dé­fense. Et même pas­seur dé­ci­sif mal­adroit sur le 3-1. À ou­blier.

pour un re­tour après une bles­sure à l’is­chio droit, l’ex-Mar­seillais s’en est ti­ré avec les hon­neurs sur son cou­loir. N’a pas été mis en dan­ger, mais a par­fois man­qué de jus­tesse.

un centre ex­té­rieur du pied dans la sur­face qui a don­né des fris­sons aux fans du Té­fé­cé et une conduite de balle tou­jours aus­si soyeuse. Bas­ta. Ber­nar­do a eu en­suite du mal à exis­ter au fil de la ren­contre face à la puis­sance tou­lou­saine.

avec Bo­di­ger, il s’est li­vré à une belle par­tie de po­ker men­teur « à qui la faute ». Mon­sieur Jaf­fre­do n’a rien lais­sé pas­ser et voi­là pour­quoi la ren­contre s’est trou­vée ha­chée en pre­mière pé­riode. Com­plè­te­ment ab­sent en deuxième mi-temps.

le Por­tu­gais a été ma­lin dans son pla­ce­ment comme à son ha­bi­tude, mais n’a pas été aus­si en réus­site dans la construc­tion. A souf­fert de l’im­pact phy­sique au mi­lieu.

le plus en jambes. Ou le moins mau­vais, choi­sis­sez… De­puis qu’il s’est teint en blond, on a l’im­pres­sion que le Bré­si­lien prê­té l’an der­nier au stan­dard de Liège, court plus vite. Son coup franc su­per­be­ment dé­po­sé sur la tête de Ger­main confirme son ex­cellent ren­de­ment dans l’exer­cice après avoir sco­ré di­rec­te­ment à Nantes. Et il s’en est en­core fal­lu de peu hier pour re­mettre ça (47’). Rem­pla­cé par (58’) qui a al­lu­mé quelques étin­celles, sans plus.

dans la fou­lée de son match à Metz, l’Ar­gen­tin s’est bien bat­tu pour dé­vier des bal­lons et en per­mettre au bloc de re­mon­ter.

une tête, un but (3’), et c’est tout. Quand ça suf­fi, c’est bien. Mais ce n’était pas le cas hier. Match moyen mal­gré quelques bonnes in­tui­tions. Rem­pla­cé par (79’) qui n’a pas ap­por­té grand­chose.

Après avoir te­nu en pre­mière pé­riode, la dé­fense (ici Je­mer­son se­mé par Brai­th­waite) a vo­lé en éclats au re­tour des ves­tiaires. Une faute d’abord col­lec­tive...

Bo­schi­lia : tou­ché, cou­lé !

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.