D’en­trée, le plus gros mor­ceau

Les Tou­lon­nais en­tament leur cam­pagne eu­ro­péenne. Un suc­cès face aux Lon­do­niens des Sa­ra­cens, cham­pions d’Eu­rope en titre, lan­ce­rait au mieux cette nou­velle aven­ture

Monaco-Matin - - Sports - PAUL MASSABO

La sai­son pas­sée, l’aven­ture s’était ter­mi­née en quart de fi­nale contre le Ra­cing 92, avec la dé­cep­tion d’un tra­vail in­ache­vé. Tom­bé de son pié­des­tal eu­ro­péen en mai der­nier, le RCT es­père bien re­par­tir du bon pied, cette an­née. Et ce, dès au­jourd’hui. Nou­veau staff, nouveaux joueurs et une même am­bi­tion. Tou­lon part en re­con­quête de ses titres qui ont fait connaître le club va­rois dans le monde du rugby. Et pour cette pre­mière étape, ce n’est rien de moins que les Sa­ra­cens, cham­pions d’Eu­rope en titre, qui se dressent sur le che­min es­car­pé de la qua­li­fi­ca­tion. Les Lon­do­niens vou­dront d’en­trée, cet après-mi­di sur la pe­louse de Mayol, dé­fendre leur nou­veau ter­ri­toire conti­nen­tal. Les Rouge et Noir qui, de leur cô­té, ont mar­qué de leur em­preinte cette Eu­rope du rugby vou­dront, même s’ils n’en sont plus les fa­vo­ris, re­con­qué­rir leur Saint-Graal.

Les va­leurs sûres au ren­dez-vous

Dans cette com­pé­ti­tion qui com­mence en au­tomne, se pro­longe en hi­ver pour fi­nir au prin­temps, l’équipe doit vrai­ment être « tout ter­rain ». Et pour com­men­cer cet après-mi­di, c’est sur ter­rain gras que les ac­teurs vont en dé­coudre. Le der­nier en­traî­ne­ment, hier ma­tin, sous la pluie s’est dé­rou­lé dans de bonnes condi­tions. Nul doute que Mike Ford, le nou­vel en­traî­neur de la ligne de trois­quarts, grand connais­seur du rugby bri­tan­nique, a ap­por­té son sa­voir et dé­voi­lé quelques se­crets de cette for­ma­tion lon­do­nienne qui fait fi­gure d’épou­van­tail. Face à un XV an­glais cos­taud, struc­tu­ré, do­té d’un vé­cu com­mun, Tou­lon com­po­se­ra avec ses atouts. Sans vé­ri­table match ré­fé­rence de­puis le dé­but de la sai­son, les Va­rois se sont mal­gré tout ras­su­rés avec no­tam­ment les vic­toires à Tou­louse et contre Mont­pel­lier. Sans être abou­tis, ces suc­cès ont per­mis de voir une dé­fense en place, une conquête propre, une en­vie in­tacte. Certes, cette sai­son, Tou­lon ne re­part pas avec les bêtes de com­pé­ti­tion qu’étaient les Hay­man, Bo­tha, Williams, Ma­soe… Pour au­tant, Do­min­guez et ses aco­lytes peuvent comp­ter sur les cadres à l’image des Gui­ra­do, Ma­noa, Fer­nan­dez-Lobbe, Ver­meu­len, Ha­ba­na, No­nu, Half­pen­ny ou les va­leurs sûres comme Gor­godze, Tillous-Borde, Trinh-Duc… Pour com­po­ser l’ef­fec­tif qui af­fron­te­ra Far­rell et ses par­te­naires, le staff n’a pas connu de réels cas de conscience mal­gré les aléas de der­nière mi­nute.

Un op­ti­misme rai­son­né

«Il va fal­loir cra­va­cher mais on va y ar­ri­ver », convient avec un op­ti­misme rai­son­né Jacques Del­mas. L’en­traî­neur des avants se mé­fie no­tam­ment de l’ex­cel­lente 2e ligne an­glaise et du re­dou­table 3e ligne suda­fri­cain Bur­ger qui écrasent tout – ou presque – sur leur pas­sage. Les Rouge et Noir dans leur en­semble savent qu’ils n’ont pas le moindre droit à l’er­reur à do­mi­cile dans une com­pé­ti­tion où tout va très vite… d’un cô­té comme de l’autre. Les Sa­ra­cens ont fait preuve d’une belle maî­trise de­puis le dé­but de la sai­son (ils n’ont per­du qu’un seul match contre les Har­le­quins). Face à cette ma­chine im­pres­sion­nante comme l’était Tou­lon il y a deux ans, les Va­rois savent qu’ils ne peuvent se per­mettre le moindre pas­sage à vide, comme on l’a vu ré­gu­liè­re­ment en cham­pion­nat de­puis le dé­but de la sai­son. Contre ce qui se fait de mieux en Eu­rope, la constance est un élément mi­ni­mum pour es­pé­rer lut­ter. Pour l’em­por­ter, un im­pé­ra­tif de pré­ci­sion, de concen­tra­tion, de so­li­da­ri­té est in­dis­pen­sable. Pour ce pre­mier match de poule qui res­semble dé­jà fu­rieu­se­ment à un match de phase fi­nale, ce sont les Tou­lon­nais qui ont la pres­sion. Rai­son de plus pour mous­ser d’en­trée face à l’un des plus sé­rieux fa­vo­ris de l’épreuve. Au­jourd’hui - Sa­ra­cens, 16h15 (BeIN sports), Scar­lets - Sharks, 20 h 45 (BeIN sports). Con­nacht-Tou­louse,18h35(BeIN­sports). Leins­ter-Castres, 16 h 15 (BeIN sports), Nor­thamp­ton-Mont­pel­lier, 17 h 30 (BeIN sports).

De­main -Muns­ter,16h15(France2etBeIN). 14 h (BeIN sports), Exe­ter-Cler­mont, 18 h 30, (BeIN sports).

(Photos Luc Bou­tria/ Pa­trick Blan­chard)

A Car­diff, il y a deux ans, Tou­lon s’im­po­sait face aux Sa­ra­cens en fi­nale de H Cup. La sai­son der­nière, les Tou­lon­nais ont été sup­plan­tés par les Lon­do­niens.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.