Quatre ans ferme pour Jean-Claude Mas

Monaco-Matin - - Côte D’azur -

La cour d’ap­pel d’Aix-enP­ro­vence avait condam­né en mai Jean-Claude Mas, fon­da­teur de la so­cié­té Po­ly Im­plant Pro­thèse (PIP), à quatre ans de pri­son ferme, confir­mant la peine pro­non­cée en  en pre­mière ins­tance. Il a été re­con­nu cou­pable de fraude ag­gra­vée, et d’es­cro­que­rie à l’égard de la so­cié­té al­le­mande de cer­ti­fi­ca­tion TÜV qu’il a du­pée sur la com­po­si­tion du gel que conte­naient les pro­thèses. Il a été éga­le­ment condam­né à payer une amende de   eu­ros et s’est vu in­ter­dire dé­fi­ni­ti­ve­ment d’exer­cer dans le do­maine de la san­té et de gé­rer une so­cié­té. La cour d’ap­pel a éga­le­ment confir­mé la culpa­bi­li­té de quatre an­ciens cadres de la so­cié­té, condam­nés à des peines al­lant jus­qu’à trois ans d’em­pri­son­ne­ment.

(Pho­to D. Le­riche)

Jean-Claude Mas.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.