PPF, pas­sion­né­ment

Monaco-Matin - - Sports -

Laurent Causse est la voix du PPF (Pas­sion Pé­tanque Fran­çaise). Un cir­cuit qui bou­cle­ra en jan­vier sa

édi­tion. Le spea­ker of­fi­ciel - et un peu plus que ça - re­vient sur une ini­tia­tive par­tie... du Var et qui dis­pu­te­ra sa fi­nale , les ,  et  jan­vier à Fréjus. Pas­cal Ma­ri, par­te­naire de l’In­ter­na­tio­nal de Dra­gui­gnan, dis­pute le Gent­le­men avec Dy­lan Ro­cher. Il se prend de pas­sion pour la pé­tanque. Quand il ap­prend com­bien gagnent les joueurs, il se dit qu’il faut faire quelque chose. Il s’en­toure de per­sonnes du club et d’ailleurs, et met en place cette belle com­pé­ti­tion. C’est un sys­tème qui pro­meut les ma­ni­fes­ta­tions en place avec une grande fi­nale pour les meilleurs joueurs. La pre­mière an­née, il y a eu un en­goue­ment im­por­tant. La deuxième, tout le monde ne par­lait plus que de ça.

L’ar­gent est at­trac­tif... La do­ta­tion de  par vain­queur pour le joueur, ça ne se trouve nulle part. C’est aus­si une ques­tion de pres­tige. Il y a la té­lé­vi­sion, c’est une fa­çon pour les grands joueurs de se faire re­con­naître.

Le PPF doit être très cour­ti­sé... Il y a ef­fec­ti­ve­ment beau­coup de de­mandes. Mais nous im­po­sons des cri­tères et sur chaque com­pé­ti­tion, il y a un dé­lé­gué qui veille. S’ils ne sont pas res­pec­tés, l’an­née sui­vante... On s’est mis une bar­rière ; on veut quelque chose d’ex­cep­tion­nel. On ne dé­pas­se­ra donc pas les  à  étapes qua­li­fi­ca­tives pour la grande fi­nale.

Nice, sur cette pre­mière jour­née a-t-il te­nu les en­ga­ge­ments ? Ab­so­lu­ment, sans au­cun pro­blème.

Il ne res­te­ra que deux étapes après Nice. Le clas­se­ment est-il qua­si­ment fi­na­li­sé ? On a dé­jà une ving­taine de joueurs qua­li­fiés sur les . Mais au­jourd’hui, un joueur qui a zé­ro point mais qui gagne l’In­ter­na­tio­nal de Nice et fait quelque chose à Orange, peut en­trer dans les  ! Et les places sont im­por­tantes aus­si puisque dans le haut du ta­bleau, c’est toi qui choi­sis ton équipe...

Re­cueillis par P. P.

Comment est né le PPF ? Le suc­cès a-t-il été im­mé­diat ?

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.