Dans le Gard, Ro­dil­han en état de siège face aux an­ti­cor­ri­das

Monaco-Matin - - France -

Quelque  mi­li­tants an­ti­cor­ri­das, re­pous­sés au gaz la­cry­mo­gène par les gen­darmes, ont ma­ni­fes­té, hier, dans une am­biance ten­due à Ro­dil­han, pe­tite ville du Gard de­ve­nue un sym­bole de la lutte entre pro et an­ti­cor­ri­das. Cha­cune des en­trées de la ville, où avait lieu, hier, une fête tau­rine pré­voyant no­tam­ment une cor­ri­da, était blo­quée par des di­zaines de gen­darmes en te­nue an­ti­émeute et par des bar­rières. Au­cune in­ter­pel­la­tion n’a été ef­fec­tuée et au­cun bles­sé n’était à dé­plo­rer.

« Bas­ta cor­ri­da ! »

Après avoir ma­ni­fes­té près du stade, des di­zaines de mi­li­tants du Co­mi­té ra­di­ca­le­ment an­ti­cor­ri­da (Crac) – en­vi­ron  au to­tal dans la ville se­lon la pré­fec­ture – ont fait le tour de la pe­tite lo­ca­li­té à tra­vers champs pour fi­na­le­ment se mas­ser de­vant l’une des bar­rières an­ti­émeutes, in­ter­di­sant l’ac­cès au centre-ville et aux arènes. Scan­dant « Bas­ta cor­ri­da! » et por­tant des vê­te­ments pro­cla­mant « Cor­ri­da, la haine! », ils ont ta­pé vio­lem­ment sur cette bar­rière pen­dant des heures, cer­tains mon­tant sur un mur et fai­sant des doigts d’hon­neur. « Vous dé­fen­dez l’in­té­rêt gé­né­ral ici, a iro­ni­sé un jeune ma­ni­fes­tant à l’adresse des gen­darmes. Alors que  % de la po­pu­la­tion fran­çaise est contre la cor­ri­da! »

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.