L’ave­nir des sa­la­riés de SoLo­cal, ex-Pa­gesJaunes, se joue au­jourd’hui

Monaco-Matin - - France - J. B.

Les 4 500 sa­la­riés fran­çais de la so­cié­té SoLo­cal, ex-Pa­gesJaunes, de­vraient être fixés sur une par­tie de leur ave­nir au­jourd’hui. En ef­fet, une as­sem­blée gé­né­rale ex­tra­or­di­naire des ac­tion­naires doit se te­nir en fin d’après-mi­di. Elle de­vra va­li­der, ou pas, le plan de re­struc­tu­ra­tion fi­nan­cière, in­dis­pen­sable au dé­ve­lop­pe­ment de la so­cié­té, qui vise à faire pas­ser la dette de 1,2 mil­liard d’eu­ros à 400 mil­lions d’eu­ros. En contre­par­tie, les pro­prié­taires sont ap­pe­lés à re­mettre la main au pot en par­ti­ci­pant à une nou­velle aug­men­ta­tion de ca­pi­tal, ce qui re­vien­drait à une di­lu­tion de leurs parts dans la so­cié­té. Les créan­ciers, eux, ont dé­jà va­li­dé ce plan. Alors à quelques heures de cette AG dé­ci­sive, reste à sa­voir ce que fe­ront les ac­tion­naires. S’ils re­fusent de par­ti­ci­per à une aug­men­ta­tion de ca­pi­tal, l’en­tre­prise risque le dé­pôt de bi­lan d’ici douze à dix-huit mois. Du cô­té des sa­la­riés, tous très at­ta­chés à la so­cié­té, et dont une soixan­taine se trouvent sur le site de Saint-Laurent-du-Var et 150 sur ce­lui de Gé­me­nos dans les Bouches-du-Rhône, l’in­quié­tude est réelle, au même titre que celle de la di­rec­tion dé­jà fra­gi­li­sée par cette crise. Ils ont mis en ligne une pé­ti­tion, sur Change.org, pour ex­hor­ter les pe­tits por­teurs d’ac­tions à adop­ter le plan de re­fi­nan­ce­ment de l’en­tre­prise.

(Pho­to Éric Ot­ti­no)

Le site de Saint-Laurent-du-Var dans les Alpes-Ma­ri­times.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.