Pas bon pour Lyon...

Monaco-Matin - - Sports -

Une très mau­vaise opé­ra­tion : dé­fait à do­mi­cile par la Ju­ven­tus Tu­rin (1-0), pour­tant ré­duite à dix juste après la pause, Lyon a com­pro­mis hier son ave­nir en Ligue des cham­pions, tom­bant no­tam­ment sur le lé­gen­daire Gian­lui­gi Buf­fon, au­teur de nom­breuses pa­rades ex­cep­tion­nelles et dé­ci­sif sur un pe­nal­ty d’Alexandre La­ca­zette. Dans son stade flam­bant neuf, construit jus­te­ment pour les chaudes soi­rées eu­ro­péennes, Lyon a bien es­sayé d’en­flam­mer comme il pou­vait ses sup­por­teurs mais la science de la ‘‘Vieille Dame’’ tu­ri­noise, avec son ex­pé­rience in­com­pa­rable des joutes conti­nen­tales, a eu rai­son des ca­rences rho­da­niennes ac­tuelles. Il y au­ra certes un dé­pla­ce­ment en Italie à né­go­cier, le

2 no­vembre, mais on voit mal comment cet OL pour­rait y réus­sir un ex­ploit qui le re­lan­ce­rait dans la course à la qua­li­fi­ca­tion pour les 8es de fi­nale. D’ici là, la pres­sion ne fe­ra qu’aug­men­ter sur l’en­traî­neur Bruno Ge­ne­sio, de plus en plus fra­gi­li­sé après ce nou­veau re­vers.

Eter­nel Buf­fon

Le tech­ni­cien n’est pour­tant pas pas­sé très loin d’une énorme per­for­mance avec son duo La­ca­zette-Fe­kir en at­taque mais la Juve pos­sède dans ses buts un mo­nu­ment dif­fi­cile à dé­bou­lon­ner. En stop­pant un pe­nal­ty de La­ca­zette (35e) puis en sor­tant du poing une ten­ta­tive de Fe­kir (50e) et une tête à bout por­tant de Co­ren­tin

To­lis­so (70e), Buf­fon a sau­vé les siens et gâ­ché to­ta­le­ment la soi­rée des Lyon­nais. Juste après sa bourde avec la sé­lec­tion ita­lienne contre l’Es­pagne, puis une faute de main en cham­pion­nat ce week-end face à l’Udi­nese, Buf­fon a prou­vé qu’il res­tait unique et éter­nel à 38 ans. L’ex­clu­sion de Ma­rio Le­mi­na, aver­ti pour la 2e fois de la par­tie juste après la pause (53e), au­rait dû fa­ci­li­ter le tra­vail de l’OL. Mais il en fal­lait beau­coup plus pour dé­sta­bi­li­ser une équipe qui do­mine la Se­rie A de­puis cinq ans, a at­teint la fi­nale de la Ligue des cham­pions en 2015 et ca­ra­cole dé­jà en tête de son cham­pion­nat. La­ca­zette, re­ve­nu de bles­sure seule­ment ven­dre­di en L1 après cinq se­maines d’ab­sence, man­quait for­cé­ment

de jus mais son pe­nal­ty rap­pelle ce­lui, très fâ­cheux, man­qué face à la Gan­toise la sai­son der­nière, pré­lude à une pé­riode de crise à l’OL. Ce­lui-ci au­ra peut-être les mêmes consé­quences... Fe­kir, hor­mis sa grosse oc­ca­sion, n’a lui pas fait de grosses dif­fé­rences. Dif­fi­cile de bou­ger le fa­meux trio dé­fen­sif de la Juve, ar­ti­cu­lé au­tour de Leo­nar­do Bo­nuc­ci et d’An­drea Bar­za­gli mais dé­les­té de Gior­gio Chiel­li­ni, bles­sé et rem­pla­cé par le vé­té­ran fran­çais Pa­trice Evra. Cette Juve a pour­tant joué tran­quille­ment, à sa main, avec un Gon­za­lo Hi­guain as­sez dis­cret et pas en réus­site dans ses rares ten­ta­tives (5e, 24e, 43e). Mais elle a ce pe­tit quelque chose en plus qui fait les grandes équipes.

(Pho­to AFP)

Buf­fon s’in­ter­pose de­vant Fer­ri. L’Ita­lien a été im­pé­rial hier soir.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.