« C’est un drame hu­main qui se dé­roule juste en bas de chez nous ! »

Monaco-Matin - - Côte D’azur -

Dans un ca­fé de Tende, les dis­cus­sions tournent évi­dem­ment au­tour de l’ar­ri­vée des mi­grants à Saint-Dal­mas-de-Tende. Une si­tua­tion qui crée l’émoi dans la Roya. « On voit de plus en plus de ré­fu­giés qui re­montent la val­lée à pied et qui prennent tous les risques. C’est un drame hu­main qui se dé­roule juste en bas de chez nous! Il fau­drait que le gou­ver­ne­ment prenne ses res­pon­sa­bi­li­tés », s’in­digne Pa­trick, un res­tau­ra­teur de La Brigue. «Moi, je pense sur­tout qu’il faut un ac­cord à l’échelle eu­ro­péenne… », ré­pond son voi­sin. As­sise à l’une des tables, Jea­nine pro­pose dé­jà que l’aide s’or­ga­nise au sein des com­munes de la val­lée. «Leur ar­ri­vée fait peur aux ha­bi­tants mais il faut que l’on s’oc­cupe d’eux. Qu’on four­nisse de la nour­ri­ture et des vê­te­ments… Les com­munes ne peuvent pas res­ter inertes, c’est trop dra­ma­tique.» Un des clients donne plu­sieurs chi­que­naudes sur sa tasse de ca­fé l’air pen­sif avant d’ajou­ter : « Oui mais SaintDal­mas, c’est une si­tua­tion tran­si­toire. De plus, c’est illé­gal ce qu’ils font! Et après les avoir soi­gnés? Que va-t-on faire de ces mi­grants?» Et un ha­bi­tant de Tende de dé­cla­rer ré­si­gné: «La vé­ri­té, c’est que nous sommes face à un vrai di­lemme: oui, c’est illé­gal ce qu’ils font mais ce sont des hu­mains qui fuient la guerre. La so­lu­tion, per­sonne ne l’a…»

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.