La phrase

Monaco-Matin - - Sports -

« Main­te­nant, je suis obli­gé de m’ar­rê­ter et de pen­ser à . » De Ra­fael Na­dal, tra­cas­sé par une bles­sure au poi­gnet et qui a dé­ci­dé de mettre un terme à sa sai­son. Il se­ra donc ab­sent à Ber­cy.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.