« Le pu­blic n’est plus un simple spec­ta­teur des pro­grammes spor­tifs »

Monaco-Matin - - Monaco -

Il semble bien loin, le pre­mier Spor­tel, or­ga­ni­sé en … À l’ori­gine, le Spor­tel était un sa­lon de vente et d’achat de pro­duits spor­tifs pour la té­lé­vi­sion. Au­jourd’hui, le nombre de par­te­naires a consi­dé­ra­ble­ment aug­men­té. Par consé­quent, tous les sup­ports nés avec les nou­velles tech­no­lo­gies sont dé­sor­mais concer­nés par les re­trans­mis­sions spor­tives. La réa­li­té vir­tuelle, les ré­seaux so­ciaux, le di­gi­tal per­mettent à de nou­veaux écrans d’oc­cu­per une place gran­dis­sante: le smart­phone, la ta­blette, l’or­di­na­teur.

Ça change quoi, au fond? Le pu­blic n’est plus un simple spec­ta­teur. Via les ré­seaux so­ciaux en par­ti­cu­lier, il par­ti­cipe aux com­pé­ti­tions. Il in­ter­agit via Twit­ter ou Fa­ce­book, poste des com­men­taires qui sont par­fois re­pris par les té­lés. Les chaînes et les so­cié­tés de pro­duc­tion l’ont com­pris. L’an der­nier, Twit­ter était re­pré­sen­té au Spor­tel. Pour cette édi­tion, Fa­ce­book Ama­zon et Net­flix nous re­joignent. Deux confé­rences se­ront d’ailleurs consa­crées aux ré­seaux so­ciaux et aux re­ve­nus qu’ils peuvent gé­né­rer. Quelles sont les nou­veau­tés du Spor­tel  ? Le Spor­tel, je le rap­pelle, s’ar­ti­cule au­tour de trois axes: le­mar­ché des droits spor­tifs, des confé­rences et une com­pé­ti­tion, les Spor­tel Awards. On es­saye d’ailleurs de ren­for­cer les Spor­tel Awards et de pro­po­ser de nom­breuses confé­rences pour ré­duire l’écart entre ces deux axes et ce­lui du mar­ché des droits spor­tifs. Nous avons no­tam­ment pré­vu une jour­née consa­crée au droit, la Spor­tel Law Con­fe­rence, car ce do­maine évo­lue en per­ma­nence. Les avo­cats et ser­vices ju­ri­diques des so­cié­tés se­ront pré­sents.

On y par­le­ra de quoi?

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.