Fies­ta ou trouble-fête ?

Qui ani­me­ra la lutte au som­met de l’épreuve lau­ren­tine or­ches­trée par l’ASA An­tibes? Seule cer­ti­tude: les Ford Fies­ta R5 ont l’avan­tage du nombre

Monaco-Matin - - Sports - GIL LÉON

Voi­là trois ans qu’il ron­geait son frein... Après cinq pre­mières édi­tions ex­clu­si­ve­ment dé­diées aux vé­hi­cules his­to­riques de com­pé­ti­tion, de 2008 à 2012, le Ral­lye de Saint-Laurent-du-Var était pas­sé à la trappe. Bud­get en panne! Une sor­tie de route dé­fi­ni­tive? Que nen­ni. L’heure du nou­veau dé­part sonne en­fin au­jourd’hui. « Cette course au­rait dû re­dé­mar­rer en oc­tobre 2015, mais le violent dé­luge ayant pro­vo­qué de gros dé­gâts la se­maine pré­cé­dente en avait dé­ci­dé au­tre­ment » , confie Gil­bert Gi­raud, le pré­sident de l’ASA An­tibes, maître d’oeuvre. « Avec le Team Ral­lye Stade Lau­ren­tin à nos cô­tés et le sou­tien de la ville, nous sommes heu­reux de pro­lon­ger l’his­toire main­te­nant sous une nou­velle forme puisque la course ac- cueille dé­sor­mais des voi­tures mo­dernes. Par rap­port au par­cours pré­vu l’an der­nier, qui s’éten­dait jus­qu’à Val­berg, ce­lui-ci est plus concen­tré, confor­mé­ment au sou­hait des concur­rents. » À l’ins­tar du Ral­lye An­ti­besCôte d’Azur, son grand frère, l’Alpes d’Azur SaintLaurent com­prend une étape ini­tiale tra­cée à l’est du Var et une se­conde à l’ouest. Entre Bon­son et Tour­ne­fort, huit épreuves spé­ciales fi­gurent au me­nu des ré­jouis­sances vrom­bis­santes pour un to­tal de 90 ki­lo­mètres contre le chro­no­mètre.

Cor­tese et Ca­tu­dal visent haut

Le fa­vo­ri? Faites vos jeux! Si la liste des en­ga­gés ac­cueille trois Ford Fies­ta R5, bien ma­lin qui peut pré­dire ce ma­tin le dé­noue­ment de

l’im­mi­nente lutte au som­met. Seule cer­ti­tude : pour la vic­toire, ce se­ra une Fies­ta ou un trouble-fête! Dans le camp Ford, Elio Cor­tese se ver­rait bien dou­bler la mise six mois après

avoir dé­cro­ché son pre­mier suc­cès scratch du cô­té de L’Es­ca­rène ( sur Peu­geot 207 Su­per 2000). Au vo­lant d’une nou­velle mon­ture qu’il es­père ap­pri­voi­ser en vi­tesse, le na­tif de San­re­mo

vi­van­tàMo­na­co se bat­tra à armes égales contre Phi­lippe Ca­tu­dal et Fa­bien De­planche. Suc­ces­si­ve­ment 3e du Pays de Grasse et 2e du JeanBeh­ra au prin­temps, Ca­tu-

dal leNi­çois vi­se­ra en toute lo­gique la plus haute marche. Autre pré­ten­dant au po­dium, le Mar­seillais Ju­lienA­lexandre Cour­chet, 3e du Ral­lye de la Sainte-Baume 2016 (Fies­ta R5), prend en main, lui, une Sko­da Fa­bia R5. Dans la fa­mille des trouble-fête fi­gurent éga­le­ment les meilleurs spé­cia­listes azu­réens du groupe F2000, Luc Pis­ta­chi (BMW Com­pact) et Oli­vier Mo­ni (Peu­geot 206), tous les deux ca­pables de s’in­vi­ter aux avant-postes. Pour la pre­mière ten­dance, ren­dez- vous ce soir à l’is­sue du tour de chauffe (2 ES) tra­cé dans la val­lée de l’Es­té­ron.

(Pho­to Thier­ry Mou­chet)

Phi­lippe Ca­tu­dal le Ni­çois (Ford Fies­ta R) a une belle carte à jouer ce week- end.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.