Ju­lienEs­pi­no­sa : « On joue mal »

Monaco-Matin - - Sports - C. B.

« On joue mal, on ne sai­sit pas les op­por­tu­ni­tés. On n’ap­porte pas as­sez de créa­tion, on ne dé­fie pas nos ad­ver­saires et on se ré­fu­gie dans nos tirs ex­té­rieurs. Au 1er QT, on a com­pen­sé avec un rythme éle­vé, de la re­lance, de la contre-at­taque mais je res­tais mé­fiant. Quand on mène de 10 points, avec l’adresse ex­té­rieure, ce n’est pas fiable. Ce qui m’in­quiète, c’est qu’on a fait ce constat après le match d’Orléans. On a ti­ré la son­nette d’alarme. Cer­tains joueurs ont du mal à ame­ner le bal­lon dans la ra­quette. On est condam­néà­pro­gres­ser car on ne do­mine per­sonne. Contre le HTV et Orléans, il y a la vic­toire mais on ne do­mine pas dans la pro­duc­tion. Il faut avoir l’hu­mi­li­té d’ap­por­ter da­van­tage. On ne doit pas at­tendre que le seul TimB­lue­mette les pieds dans la ra­quette. L’in­quié­tude, c’est notre pro­duc­tion. On a 3 vic­toires, on s’en sort pas mal, c’est bien payé. On ne pour­ra pas du­rer avec ce jeu moyen voir en des­sous par sé­quence.»

« A l’échauf­fe­ment, on a pris la dé­ci­sion de ne pas faire jouer Uter, c’était trop pré­ci­pi­té. Ona­man­qué de confiance au dé­but du match, sur­tout sur le plan dé­fen­sif. On a joué le bas­ket que j’aime voir, ce­lui que l’on tra­vaille. On mé­rite de ga­gner, c’est une vic­toire pré­cieuse dans une passe dif­fi­cile, avec trois joueurs en moins (Uter, Nel­son. Ka­hu­di).»

« On a bien com­men­cé mais on a man­qué d’agres­si­vi­té par la suite. Onaeu­du­mal en at­taque, on n’a pas as­sez tour­né le bal­lon et on n’a pas été adroit. Au 1erQT, ona­mis les tirs, prin­ci­pa­le­ment sur des ex­ploits per­son­nels. Dans les 3 autres, l’AS­VEL s’est ré­veillée et a pro­duit un bon match. En dé­but de sai­son, on s’était fixé l’ob­jec­tif de res­ter in­vain­cu à la mai­son. Ce n’est qu’une dé­faite, on est à 3 vic­toires et 2 dé­faites, ce n’est pas un drame. La dé­faite vient de nous, of­fen­si­ve­ment, car en dé­fense on a res­pec­té les consignes.»

« Ce­la fait du bien de ga­gner, et en plus avec la ma­nière. Ona­pro­duit un bon bas­ket du­rant trois QT. Mal­gré ce temps de re­tard au 1er QT, on a su ré­agir. Le col­lec­tif s’est ré­veillé car on a ap­pli­qué les consignes, ça a don­né des bons ré­sul­tats. On se sert de nos er­reurs et on avance.»

(Pho­tos E. O. et S. B.)

Tim Blue était trop seul.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.