Un cham­pion de Peace and Sport dis­pa­raît en mer

Le na­vi­ga­teur chi­nois Guo Chuan a dis­pa­ru au large d’Ha­waï, lors d’une tra­ver­sée San Fran­cis­co-Shan­ghai en so­li­taire sur un tri­ma­ran aux cou­leurs de l’or­ga­ni­sa­tion ba­sée à Mo­na­co

Monaco-Matin - - La Une - NI­CO­LAS HAS­SON-FAURÉ nhas­son@ni­ce­ma­tin.fr

Un grand tri­ma­ran rouge tangue, à la­dé­rive, sur une mer vide. Il n’y a rien au­tour, seule­ment le blanc des vagues. C’est le Qing­dao Chi­na, le ba­teau du na­vi­ga­teur chi­nois Guo Chuan. Par­ti de San Fran­cis­co le 18 oc­tobre der­nier pour ral­lier Shan­gai, enC­hine, le pre­mier Chi­nois à avoir bou­clé un tour du monde à la­voile san­ses­ca­leen­so­li­tai­rea­dis­pa­ru au lar­ged’Ha­wai. Guo Chuan est aus­si unam­bas­sa­deur, un « cham­pion de la paix » de Peace and Sport, l’or­ga­ni­sa­tion ba­sée à Mo­na­co « qui uti­lise le sport et ses va­leurs comme ins­tru­ment de paix » . Guo Chuan vé­hi­cu­lait ce mes­sage, en par­tant de la Ci­ty by the Bay dans l’es­poir de battre le record de la tra­ver­sée du Pa­ci­fique en so­li­taire. Son tri­ma­ran de trente mètres por­tait l’ins­crip­tion « Peace and Sport » sur sa grand-voile. Il avait aus­si fait es­cale à Mo­na­co en dé­cembre der­nier, dans la ma­ri­na du Yacht-club, à l’oc­ca­sion des YCM Awards. Le prince Al­bert II lui avait re­mis un prix spé­cial. Hier, Pierre Frol­la, re­cord­man du monde d’apnée pro­fonde, a dé­cla­ré être « at­tris­té et ému de sa dis­pa­ri­tion » .

Le na­vi­ga­teur pas à bord du tri­ma­ran

La der­niè­re­com­mu­ni­ca­tio­nentre l’équipe du na­vi­ga­teur de 51 ans et ce­lui que cer­tains dé­fi­nissent comme le « Ta­bar­ly chi­nois » re­monte à mar­di 25 oc­tobre, rap­porte l’agence de presse chi­noise Xin­hua. Des re­cherches sont alors en­ga­gées. Ni l’avion des garde-côtes amé­ri­cains ni l’hé­li­co­ptère de la ma­rine qui sur­volent le tri­ma­ran ne par­viennent à ren­trer en con­tact avec Guo Chuan. Des sau­ve­teurs ve­nus d’un bâ­ti- ment amé­ri­cain­dé­pê­ché sur place montent à bord du tri­ma­ran. Le na­vi­ga­teur n’y est pas mais ils y trouvent son gi­let de sau­ve­tage. Ils ont « ré­cu­pé­ré toutes les pos­ses­sions de Guo àbord­pour les re­mettre à sa fa­mille » , ex­plique l’équipe du na­vi­ga­teur sur Fa­ce­book.

Re­cherches sus­pen­dues

« M. Chuan était un na­vi­ga­teur pro­fes­sion­nel avec une im­mense pas­sion pour la voile, dit le ca­pi­taine des garde-côtes amé­ri­cains Ro­bert Hen­drick­son dans un com­mu­ni­qué. Nos plus pro­fondes condo­léances vont non seule­ment à sa fa­mille et à ses amis, mais aus­si à son équipe de course et au monde de la voile. » Les garde-côtes in­diquent en­core avoir sus­pen­du les re­cherches pour re­trou­ver le na­vi­ga­teur ex­pé­ri­men­té, qui avait dé­jà réa­li­sé dans l’Arc­tique le pre­mier pas­sage du Nord-Est à la­voile, re­liant Mour­mansk, enRus­sie, au dé­troit de Bé­ring, qui sé­pare la Si­bé­rie de l’Alas­ka, l’an der­nier avec cinq équi­piers.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.