Opel Mok­ka : le X qui change tout

Face à une concur­rence achar­née, l’Opel Mok­ka de­vient X et change, en par­tie, de peau pour es­pé­rer pro­lon­ger son suc­cès. S’agit-il pour au­tant d’une vé­ri­table nou­veau­té ?

Monaco-Matin - - L’auto-moto -

Écou­lé, de­puis 2012, à plus de 600 000 exem­plaires, le Mok­ka plaît. Aus­si, les de­si­gners n’ont guère cham­bou­lé ses lignes. Seule la face avant est en­tiè­re­ment in­édite, avec un en­semble phares et ca­landre plus dy­na­mique. Les feux de jours, à leds, par­ti­cipent à don­ner un air plus ac­tuel à ce pe­tit SUV. En op­tion, ils peuvent être liés à des op­tiques 100 % leds, tant à l’avant qu’à l’ar­rière, qui confèrent au Mok­ka X une si­gna­ture lu­mi­neuse évo­quant la nou­velle As­tra. Mais, vu de pro­fil ou de l’ar­rière, il faut un oeil at­ten­tif pour dis­tin­guer cette ver­sion 2016 de la pré­cé­dente. Bien qu’il se place en concur­rent des Peu­geot 2008 et Re­nault Cap­tur, leMok­kaXaf­fiche un ga­ba­rit plus im­po­sant. Avec 4,28mde long, il toise ses ri­vaux fran­çais de plus d’une dou­zaine de cen­ti­mètres. Pour les pas­sa­gers ar­rière, c’est tout bé­né­fice. Deux adultes prennent place sans peine sur la ban­quette. Les oc­cu­pants des places avant pro­fitent, pour leur part, d’une vue im­pre­nable sur la planche de bord, to­ta­le­ment in­édite. Lar­ge­ment ins­pi­rée par celle de l’As­tra, el­leaf­fi­cheun des­sin tout en ron­deu­re­tune console cen­trale dé­bar­ras­sée de ses trop nom­breux bou­tons. À la place, on trouve, dès le se­cond ni­veau d’équi­pe­ment, un large écran tac­tile qui re­groupe l’en­sem­bledes fonc­tionsd’info-di­ver­tis­se­ment. Et sur ce nou­vel opus, elles peuvent être nom­breuses, le Mok­ka pou­vant em­bar­quer nom­bredes der­niè­res­nou­veau­tés en la ma­tière. Cette planche de bord, aux ma­té­riaux et à la finition soi­gnés, in­tè­greé­ga­le­ment un pro­fond ran­ge­ment à sa base. Quant au coffre, il pré­sente des for­mes­ré­gu­lières qui fa­ci­litent le char­ge­ment, mal­gré un seuil as­sez haut, et, ban­quette ra­bat­tue, un plan­cher qua­si­ment plat. Si le Mok­kaa­chan­géd’ap­pa­rence, il s’est beau­coup­moins sou­cié de ses des­sous. Le châs­sis est ain­si re­pris, sans mo­di­fi­ca­tions ma­jeures, de la pré­cé­dente ver­sion. Ce­la n’em­pê­che­pas le pe­titO­pel d’of­frir une te­nue de route sé­cu­ri­sante, no­tam­ment lors­qu’il est équi­pé de la trans­mis­sion in­té­grale se­mi-per­ma­nente, li­vrable contre 2 000 eu­ros. Une qua­li­té lar­ge­ment mise en évi­dence du­rant notre es­sai, presque en­tiè­re­ment ef­fec­tué sous des trombes d’eau. Pour ce pre­mier con­tact avec le Mok­ka X, nous dis­po­sions du 1.6 CDTI dans sa va­riante de 136 ch. Vo­lon­taire, ce qua­tre­cy­lindres n’a au­cune peine àem­me­ner les plus de1 500 kg de cet­te­ver­sion 4x4. Il se dis­tingue éga­le­ment par sa dis­cré­tion, quelle que soit l’al­lure. Au fi­nal, à ce chapitre, le seul vé­ri­table re­proche à for­mu­ler à l’en­contre du Mok­ka concerne le confort, pé­na­li­sé par la com­bi­nai­son entre les roues de grande taille, l’amor­tis­se­ment ferme et les sièges qui, bien­qu’er­go­no­miques, le­sont tout au­tant. Avec son die­sel de 136 ch et sa trans­mis­sion in­té­grale, le Mok­ka X se connaît peu de concur­rents di­rects. Il se per­met donc d’af­fi­cher des ta­rifs dignes de la ca­té­go­rie su­pé­rieure. Comp­tez un mi­ni­mum de 27 450 eu­ros avec cette com­bi­nai­son mo­teur/trans­mis­sion en finition In­no­va­tion. Et même à ce ta­rif, il fau­dra re­mettre la main au por­te­feuille pour pro­fi­ter de la clé mains libres (420eu­ros), des phares à leds (1 250eu­ros) ou en­core du GPS (pack Tech­no­lo­gie à 1 250 eu­ros).

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.