Es­sai BMWRNine T Scram­bler

BMW­rend­plus ac­ces­sible le monde de mo­tos au style néo-ré­tro­avec cet­te­ver­sion Scram­bler de laRNine-T, moins chère et do­téed’un équi­pe­ment des plus cor­rects.

Monaco-Matin - - L’auto-moto -

A près l’oné­reuse BMW R Nine-T, sor­tie en 2015, BMWa­gran­dit la fa­mille de ses­mo­tos au style néo-ré­tro avec la nou­velle R Nine-T Scram­bler. Plus abor­dable que sa chère soeur, mais au look tou­jours aus­si sym­pa­thique, elle se dé­marque par son cô­té plus ba­rou­deur, avec sa roue avant de 19 pouces, sa selle mar­ron, son échap­pe­ment haut et sa fourche conven­tion­nelle à souf­flets. Plu­tôt classe, la ver­sion Scram­bler est bien fi­nie éga­le­ment, avec des élé­ments de qua­li­té cor­rec­te­ment as­sem­blés. La po­si­tion de conduite est tou­jours aus­si dé­ten­due, mais la selle plate et fine, au confort li­mi­té, donne vite en­vie de faire une pause (re­quise tous les 150 km en­vi­ron). En plus d’adop­ter un look d’an­cienne mo­to, la R Nine-T Scram­bler est ani­mée par la gé­né­ra­tion pré­cé­dente du bi­cy­lindre à plat, re­froi­di par air/huile. Ré­pon­dant aux normes Eu­ro4 grâce à quelques amé­na­ge­ments, ce bloc de 1 200 cm3 pour 110 ch est du genre sym­pa­thique à em­me­ner. As­sez souple pour un bi­cy­lindre, il peut des­cendre sur le sixième et der­nier rap­port sous la barre des 2 000 tr/mn, pour en­suite re­par­tir et pro­fi­ter de l’es­sen­tiel du couple si­tué dans le mi­lieu du compte tour. Car c’est au­tour des 5 000 tr/mn que ce mo­teur s’ex­prime le mieux. Les re­prises sont alors vives et les ac­cé­lé­ra­tions lar­ge­ment suf­fi­santes. Sous son look d’an­cienne, la BMW Scram­bler est en réa­li­té une mo­to mo­derne. Bien qu’elle n’ait pas re­coursàune élec­tro­nique de pointe, elle em­barque dé­jà l’ABS et peut, par­mi les nom­breuses op­tions, re­ce­voir un an­ti­pa­ti­nage. Son châs­sis, qui re­prend la base de la R Nine-T, se montre équi­li­bré et fa­cile de prise en main pour une mo­to de cette cy­lin­drée. Les com­mandes douces et la selle basse ras­surent, tout comme la sou­plesse de son mo­teur. On s’élance alors sans ap­pré­hen­sion, comme si l’on connais­sait de­puis tou­jours cette Scram­bler. En re­vanche, on vous dé­con­seille l’op­tion pneus à cram­pons, dis­po­nible gra­tui­te­ment, car ces der­niers (Met­ze­ler Kroo 3) nuisent à l’équi­li­bre­gé­né­ral de la mo­to, alour­dis­sant consi­dé­ra­ble­ment la di­rec­tion dans les vi­rages. Cette Scram­bler n’en­apas be­soin pour ren­for­cer son look, dé­jà af­fir­mé, et reste une ex­cel­lente mo­to pour se dé­pla­cer de ter­rasse en ter­ras­se­dans une ca­pi­tale sur­char­gée, ou pour une pe­tite es­ca­pade sur les routes si­nueuses de l’ar­rière pays.

Son look chic et bran­ché de­vrait ga­ran­tir le suc­cès à cette BMW R Nine-T Scram­bler qui, en plus, se montre agréable à conduire.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.