Un pa­lais de l’In­no­va­tion à l’ho­ri­zon -

Monaco-Matin - - Magazine - ■ con­tact@pa­lais-in­no­va­tion.com

Le pa­lais de l’in­no­va­tion s’ar­ti­cu­le­ra au­tour d’ex­po­si­tions per­ma­nentes et tem­po­raires ac­ces­sibles à tous, pe­tits et grands. Au­gré de ces ex­pos, mais aus­si de confé­rences, dé­bats, évé­ne­ments, dé­mons­tra­tions et ate­liers vi­vants se­ront pré­sen­tées les in­no­va­tions. « Nous met­trons en avant la bio-ins­pi­ra­tion. L’Homme voit ce qui se passe dans laNa­ture pour créer une fonc­tion équi­va­lente. On a un en­semble d’ins­pi­ra­tions au­tour de nous, com­ment les trans­crire. » Eau, ur­ba­nisme, transports, en­vi­ron­ne­ment… se­ront abor­dés. Fré­dé­ric Guit­tard veut évi­ter l’écueil de struc­tures im­menses, comme la ci­té des Sciences à Pa­ris qui pei

nent à at­ti­rer du­pu­blic. « L’idée c’est de pro­po­ser sur  m  en­vi­ron, un es­pace en­mou­ve­ment. Car l’in­no­va­tion est une roue en per­pé­tuelle évo­lu­tion. Le­soeuvres tour­ne­ront dans d’autres mu­sées si­mi­laires qui ver­ront le jour à To­kyo, San Die­go… Les in­dus­triels se­ront in­vi­tés à pré­sen­ter leurs in­no­va­tions. L’ob­jec­tif : sur­prendre, émou­voir, pour que l’homme aille vers quelque chose qui l’at­tire et lui fait peur en­même temps. Pour qu’il sorte de sa zone de confort, prenne goût à l’in­no­va­tion. Il faut se chal­len­ger, notre ci­vi­li­sa­tion est en dé­clin car elle cu­mule des va­leurs au lieu de les par­ta­ger. » Le pa­lais de l’In­no­va­tion de­vrait voir le jour à l’ho­ri­zon -. « On s’or­ga­nise pour que le pro­jet se dé­ve­loppe vite. » Pas de temps à perdre pour que cet es­pace puisse ou­vrir ses portes à Nice ou sur le ter­ri­toire de la Côte d’Azur. Après la Ré­gion, Fré­dé­ric Guit­tard a rendez-vous mi-sep­tembre à la­Mé­tro­po­leNice Côte d’Azur. « Nous sommes une di­zaine de per­sonnes im­pli­quées,

dé­taille Fré­dé­ric Guit­tard. Jus­qu’en dé­cembre nous al­lons af­fi­ner le pré-pro­jet, dé­fi­nir la su­per­fi­cie, re­gar­der les lo­caux exis­tants, le plan d’au­to-fi­nan­ce­ment. » Si ce pro­jet es­ti­mé à  mil­lions d’eu­ros comp­te­mo­bi­li­ser des fonds pu­blics (Etat, col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales à hau­teur de %), il s’ap­puie­ra sur des par­te­naires in­dus­triels et des fon­da­tions.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.