Il vient rendre vi­site à sa com­pagne in­car­cé­rée sous une fausse iden­ti­té

Monaco-Matin - - Monaco - J.- M.F.

C’est vé­ri­ta­ble­ment se je­ter dans la gueule du loup! Un res­sor­tis­sant néer­lan­dais de  ans, re­cher­ché par la jus­tice al­le­mande, a com­pa­ru, me­not­té, de­vant le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel. Le  sep­tembre der­nier, il avait l’in­ten­tion de se pré­sen­ter à la­mai­son d’ar­rêt avec une fausse carte d’iden­ti­té afin de voir sa com­pagne, in­car­cé­rée de­puis le  sep­tembre pour vol. En fait, sur une carte na­tio­nale ita­lienne, au nom de San­dro Ta­ras­sof, il avait agra­fé sa propre photo. Un faux tel­le­ment gros­sier pour les po­li­ciers au cours de leur ronde dans les jar­dins Saint-Mar­tin… « Vous êtes né au Pays-Bas, vous ré­si­dez en Espagne, vous êtes re­cher­ché et vous ve­nez en Prin­ci­pau­té sous un faux nom avec un do­cu­ment fal­si­fié de ma­nière ar­ti­sa­nale. Vous sa­viez bien que vous pre­niez des risques » , tente de lui faire com­prendre le pré­sident Flo­res­tan Bel­lin­zo­na. « J’ai été contrô­lé par ha­sard plus bas que la pri­son. Je de­vais re­voir ma concu­bine… J’avais peur d’al­ler en pri­son et j’ai deux en­fants! » ré­pète le dé­te­nuà­maintes re­prises. « Cet in­di­vi­du vient dans la ville où la mère de ses en­fants est dé­te­nue! Il est arrêté à quelques pas de la mai­son d’ar­rêt! Il n’a pas rien dit pen­dant la garde à vue! Tout ce­la se­rait for­tuit » , com­mente le­ma­gis­trat. Pour le pro­cu­reur Alexia Brian­ti, le pré­ve­nu « a pris des risques qui font par­tie de la pa­no­plie du dé­lin­quant. S’il est in­car­cé­ré, c’est parce qu’il est re­cher­ché par les au­to­ri­tés ju­di­ciaires al­le­mandes. C’est un pro­fes­sion­nel ». Une peine de deux mois d’em­pri­son­ne­ment ferme est re­quise. La dé­fense met­tra en exergue un ca­sier vierge et une pour­suite en­ga­gée « dans une af­faire où­mon client, mi­neur, avait juste  ans, en­traî­né par deux ma­jeurs. Au­jourd’hui adulte, ce jeune homme d’ori­gine gi­tane est un père de fa­mille. Il est per­du et il a peur de sa vie gâ­chée en Al­le­magne. Faite preuve de clé­mence pour qu’il puisse re­par­tir pour une nou­velle vie ». Après en avoir dé­li­bé­ré, le tri­bu­nal condam­ne­ra le pré­ve­nu à qua­rante- cinq jours de pri­son ferme.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.