« J’ai vu­ma fa­mille po­li­tique se dé­chi­rer »

Monaco-Matin - - Rencontre -

Qu’est- ce qui vous a pous­sé à re­ve­nir en po­li­tique ?

C’est ni un mo­ment ni une per­sonne. J’avais pris du re­cul, mais je re­gar­dais ce qui se pas­sait. Et j’ai vu ma fa­mille po­li­tique se dé­chi­rer, la France som­brer un peu plus chaque jour sous la po­li­tique me­née par Fran­çois Hol­lande. Toute ma vie je me suis consa­cré à la France, il n’était pas pos­sible pour moi d’as­sis­ter à ce triste spec­tacle et de ne rien faire. J’ai re­pris en main le par­ti en étant élu pré­sident avec   % des voix. Au­jourd’hui, Les Ré­pu­bli­cains sont la pre­mière for­ma­tion po­li­tique du pays. Si je suis re­ve­nu, c’est parce que je pense qu’il y a quelque chose à faire pour notre pays.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.