Mi­chèle Ta­ba­rot au­mi­cro de Ra­dio Émo­tion

Monaco-Matin - - Grand Sud -

Mi­chèle Ta­ba­rot, dé­pu­té­maire du Can­net et di­rec­trice de cam­pagne de JeanF­ran­çois Co­pé pour la pri­maire de la droite et du centre, était, hier, l’in­vi­té d’Émo­tion à la une, l’émis­sion de la ré­dac­tionde Ni­ce­Ma­tin sur Ra­dio Émo­tion.

La phrase : « Cette cam­pagne per­met à Jean-Fran­çois Co­pé de mettre en avant sa vo­lon­té de faire ce qui n’a pas été fait entre 2007 et 2012. Il a pour ce­la pro­po­sé la mé­thode des ordonnances pour al­ler très vite au len­de­main de l’élec­tion pré­si­den­tielle. Pour qu’on fasse des ré­formes dans les do­maines de la li­ber­té éco­no­mique, avec un vé­ri­table choc fis­cal, de la sé­cu­ri­té avec un plan Mar­shall et 50000 re­cru­te­ments et de la mon­tée du com­mu­nau­ta­risme. Il s’en­gage à mettre en place un code de la laï­ci­té in­ter­di­sant no­tam­ment le voile dans les bâ­ti­ments pu­blics et obli­geant les imams à par­ler fran­çais.»

Son coup de gueule de la

se­maine : « L’an­nonce par le garde des Sceaux de la mise à l’iso­le­ment de 300 dé­te­nus ra­di­ca­li­sés est une de­mi-me­sure in­ac­cep­table alors qu’il y en a plus de 1500 dans notre pays. Nous avons au­jourd’hui des dé­te­nus ra­di­ca­li­sés en contact avec les autres dé­te­nus et des condi­tions de sé­cu­ri­té dra­ma­tiques pour le per­son­nel de l’ad­mi­nis­tra­tion pé­ni­ten­tiaire. Je re­joins JeanF­ran­çois Co­pé qui pro­pose la créa­tion de bâ­ti­ments à part pour les dé­te­nus ra­di­ca­li­sés.»

Son coup de coeur de la se

maine : «C’est la do­na­tion Hays. Ces Amé­ri­cains offrent une col­lec­tion ex­cep­tion­nelle de ta­bleaux à la France pour un mon­tant de 350 mil­lions d’eu­ros. Des toiles, par­mi les­quelles des Bon­nard (ndlr. le­Mu­sée Bon­nar­dest ins­tal­lé au Can­net), qui vont en­ri­chir les mu­sées fran­çais. J’ai eu le plai­sir de ren­con­trer ce couple qui a une ado­ra­tion pour la France.»

(DR)

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.