Noce in­dienne àMo­na­co

La noce dé­me­su­rée et ex­tra­va­gante s’éten­dra sur plu­sieurs jours cette se­maine, avec no­tam­ment, ven­dre­di, un cor­tège tra­di­tion­nel de tous les in­vi­tés à Monte-Car­lo

Monaco-Matin - - La Une - CE­DRIC VERANY cve­ra­ny@mo­na­co­ma­tin.mc

C’est le ren­dez-vous de tous les su­per­la­tifs. Cette se­maine, Mo­na­co ac­cueille­ra pour la deuxième fois de son his­toire un gi­gan­tesque ma­riage in­dien. Près de 700 convives sont at­ten­dus pour as­sis­ter à l’union d’un jeune couple is­su de deux riches fa­milles de New Del­hi, qui ont choi­si la Prin­ci­pau­té pour unir leur des­tin. « C’est une chance pour Mo­na­co d’ac­cueillir un tel évé­ne­ment pri­vé qui va to­ta­li­ser 3500 nui­tées dans les éta­blis­se­ments de la Prin­ci­pau­té », se fé­li­cite le di­rec­teur du Tou­risme (DTC), Guillaume Rose, qui a ren­con­tré les fu­turs époux en Inde pour par­ler des pré­pa­ra­tifs.

L’art de vivre à la mo­né­gasque

De­puis quelques an­nées, la DTC a dé­ve­lop­pé une stra­té­gie pour cap­ter l’or­ga­ni­sa­tion de grands évé­ne­ments fa­mi­liaux en Prin­ci­pau­té. No­tam­ment de fa­milles in­diennes, dont celles des ma­riés de la se­maine qui ont été convain­cues par les équipes de la DTC à New Dhe­li d’or­ga­ni­ser leur union à Mo­na­co. Et Guillaume Rose confie

avec le sou­rire ce que lui a dit le jeune couple qui s’uni­ra ce week-end: « Ils m’ont dit que c’est moins cher pour eux de se ma­rier à Mo­na­co, car en Inde, ils au­raient dû in­vi­ter 5000 per-

sonnes au ma­riage. » Pour les 700 hap­py few de ce ma­riage hors normes, à 98 % des In­diens, la quin­tes­sence de l’art de vivre à la mo­né­gasque leur est ré­ser­vée.

Lo­gés à l’Hô­tel de Pa­ris, à l’Her­mi­tage, au Fair­mont, au Monte-Car­lo Bay ou au Mé­ri­dien, les convives, dont beau­coup ré­sident à Londres, iront de soi­rée en soi­rée. L’une des plus ma-

jes­tueuse? Celle pré­vue au Gri­mal­di Fo­rum où les ma­riés ont ré­ser­vé rien de moins que les 4000 m2 de l’es­pace Ra­vel pour un dî­ner de pré-ma­riage XXL. Tous les dé­cors, les lustres et les ten­tures pour l’évé­ne­ment ont été construits en Inde et trans­por­tés par car­go jus­qu’en Eu­rope. Les fes­ti­vi­tés doivent en­suite se pour­suivre dans le wee­kend à la Salle Gar­nier puis à la Salle des Étoiles.

Plu­sieurs mil­lions d’eu­ros dé­pen­sés

Se­lon quelques in­dis­cré­tions, l’évé­ne­ment re­pré­sente à lui seul une en­ve­loppe de deux mil­lions d’eu­ros dé­pen­sés en Prin­ci­pau­té par les fa­milles or­ga­ni­sa­trices. En 2011 dé­jà, quelques mois avant le ma­riage prin­cier, Mo­na­co avait ac­cueilli la noce de deux jeunes in­diens. Une fan­tai­sie orien­tale mar­quée no­tam­ment par la pré­sence d’élé­phants sur la place du Pa­lais. Pas d’élé­phants ni de che­vaux cette fois-ci sur la place du Ca­si­no, sé­cu­ri­té oblige. Mais l’en­semble de la noce de­vrait for­mer un cor­tège tra­di­tion­nel, ce ven­dre­di, pour par­tir de l’Her­mi­tage jus­qu’aux jar­dins du Ca­si­no avant la soi­rée de pré-ma­riage. Un évé­ne­ment sin­gu­lier pour le­quel Mo­na­co de­vrait pa­voi­ser aux cou­leurs du dra­peau in­dien.

(Pho­to ar­chives Franz Cha­va­roche)

En avril , au cours d’un ex­tra­va­gant ma­riage in­dien, le ma­rié, Gau­rav As­so­mull, avait tra­ver­sé la place du Ca­si­no à che­val pour re­joindre sa pro­mise à l’hô­tel Her­mi­tage.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.