Pa­ris et Eme­ry sur un fil

Après un dé­but de sai­son mi­ti­gé, Unai Eme­ry n’a plus vrai­ment de droit à l’er­reur. Son équipe doit s’im­po­ser ce soir à Bâle pour res­ter au con­tact d’Ar­se­nal

Monaco-Matin - - Sports -

Le bi­lan de l’en­traî­neur du PSG Unai Eme­ry fait dé­bat : cô­té pile, il y a une sé­rie en cours de six matches sans dé­faite, avec seule­ment deux buts en­cais­sés sur la pé­riode, des jeunes qui évo­luen­tàun­bon ni­veau (Al­phonse Aréo­la, Adrien Ra­biot, et dans une moindre me­sure Pres­nel Kim­pembe et Lay­vin Kur­za­wa), une équipe tou­jours en lice pour la pre­mière place de son groupe de Ligue des cham­pions et qui peut se qua­li­fier dès ce soir à Bâle pour les hui­tièmes. Pa­ris et Ar­se­nal comptent en ef­fet le même nombre de points (7) et, si l’un ou l’autre gagne et que l’autre ne perd­pas ce soir, les deux se­ront qua­li­fiés, avant de s’ex­pli­quer lors d’une « fi­nale » pour la pre­miè­re­place du groupe, le 23 no­vembre à l’Emi­rates Sta­dium. Mais cô­té face, il ya­ce­match nul aux al­lures de dé­faite face àMar­seille le 23 oc­tobre en cham­pion­nat - l’OM n’avait plus pris de point face à Pa­ris de­puis oc­tobre 2012 - , la fé­bri­li­té ou le ni­veau in­quié­tant de cer­tains cadres (An­gel Di Ma­ria, Mar­co Ver­rat­ti), une 3e place et un écart de6points avec le pre­mier, Nice, et deux dé­faites en 11 matches de L1, soit au­tant que sur l’en­semble de la sai­son der­nière.

Ar­se­nal peut s’en­vo­ler

At­ten­tion doncà­ne­pas faire pen­cher la balance du mau­vais cô­té : en cas de dé­faite ou de match nul à Bâle, le PSG pour­rait lais­ser fi­ler Ar­se­nal en tête du groupe A. Les Gun­ners se dé­placent en ef­fet dans le même temps à Lu­do­go­rets, où Pa­ris s’était im­po­sé 3-1. S’ils gagnent, et que dans le même temps Pa­ris perd ou fait match nul en Suisse, un match nul face à Pa­ris le 23 no­vembre suf­fi­rait à Ar­se­nal pour s’as­su­rer la pre­mière place du groupe. Un dé­tail qui a son im­por­tance puisque la pre­mière place donne da­van­tage de chances d’évi­ter de croi­ser la route d’un épou­van­tail eu­ro­péen dès les hui­tièmes de fi­nale. La sai­son der­nière, seuls deux clubs ayant ter- mi­né 2e de leur groupe se sont qua­li­fiés pour les quarts de fi­nale, le Ben­fi­ca Lis­bonne et... le PSG, alors en­traî­né par Laurent Blanc. Une vic­toire au bouillant Parc Saint-Jacques per­met­trait, de plus, de ras­su­rer sur les qua­li­tés du PSG ver­sion Eme­ry, sé­vè­re­ment bal­lot­té­par les Suisses auParc des Princes lors de la manche al­ler.

Avec Pas­tore, sans Au­rier

Les co­équi­piers de l’Ivoi­rien Sey­dou Doum­bia, prin­ci­pale me­nace du lea­der in­vain­cu du cham­pion­nat hel­vète, avaient no­tam­ment tou­ché trois fois les mon­tants, avant de s’in­cli­ner sur un score flat­teur pour les Pa­ri­siens, 3-0. Comme lors du pe­tit suc­cèsàLille­ven­dre­di en cham­pion­nat (1-0), l’Ivoi­rien Serge Au­rier ne fait pas par­tie du groupe des joueurs ap­pe­lés. Il de­vait soi­gner sa che­ville, a ex­pli­qué Unai Eme­ry jeu­di der­nier. En re­vanche, Ja­vier Pas­tore est bien dans le groupe pa­ri­sien convo­qué pour le dé­pla­ce­ment en Suisse.

Va­clik - Ga­ber (ou Lang), Su­chy, Ba­lan­ta,Trao­ré- Zuf­fi, Se­reyDie- Bjar­na­son, Del­ga­do (cap), Stef­fen - Doum­bia.

Areo­la - Meu­nier, Mar­quin­hos, Thia­goSil­va(cap), Max­well- Ver­rat­ti, Mot­ta, Ma­tui­di - Lu­cas, Ca­va­ni, Di Ma­ria.

(Pho­to AFP)

Un faux pas à Bâle met­trait les Pa­ri­siens en si­tua­tion dé­li­cate.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.