Ore­ca dé­gaine le ca­libre 

Le nou­veau pro­to­type LM P2 sor­ti des ate­liers du construc­teur va­rois vient de faire ses pre­miers tours de roues au Cas­tel­let. Bap­tême pro­met­teur !

Monaco-Matin - - Sports | Moteurs - GIL LÉON

Vous connais­siez 007. Voi­ci 07. S’il s’agit d’un bo­lide, ce­lui-ci n’a rien à voir avec « Mis­ter Bond », l’agent très spé­cial de Sa ma­jes­té ai­mant à rou­ler des mé­ca­niques dans une sel­le­rie cuir grif­fée As­ton Mar­tin. La se­mai­ne­der­nière, au mo­ment même où Au­di an­non­çait l’ar­rêt fin 2016 de son pro­gramme En­du­rance « Avec la Ore­ca   , la ca­té­go­rie LM P  va en­trer dans une nou­velle ère » , an­nonce Ni­co­las La­pierre, en charge du bap­tême à do­mi­cile du nou­veau pro­to­type « made in Var », la se­maine der­nière sur le cir­cuit Paul-Ri­card.

aus­si long que fruc­tueux, elle a fait ses pre­miers tours de roues. Au Cas­tel­let et nulle part ailleurs, bien sûr. Top­dé­part à do­mi­cile pour la 07 « made in Signes », der­niè­re­née de la fa­mille Ore­ca conçue de Aà Z dans les ate­liers du construc­teur va­rois joux­tant le cir­cuit PaulRi­card.

Conti­nuer à faire la course en tête

Ac­teur­ma­jeur de la ca­té­go­rie LM P2, comme en at­teste son pal­ma­rès taille XXL (voir « le chiffre » ci-contre), le dé­par­te­ment « tech­no-

lo­gy » du groupe conduit par Hugues de Chau­nac en­tend conti­nuer à faire la course en tête. Après la 03 et la 05, une ré­fé­rence ac­tuelle qui vient d’en­chaî­ner deux vic­toires ma­jus­cules sur la scène des 24 Heures grâce aux équipes KCMG (2015) et Si­gna­tech-Al­pine (2016), place à l’hé­ri­tière ré­pon­dant à la­nou­velle ré­gle­men­ta­tion LM P2 en vi­gueur l’an pro­chain. Pro­pul­sée par le mo­teur V8 at­mo­sphé­rique Gib­son com­mun à tous les construc­teurs en lice se­lon le ca­hier des charges 2017, la Ore­ca 07 a bé­né­fi­cié d’une étude pous­sée dans les­moindres dé­tails. « Par rap­port à la 05 qui a ser­vi de base pour la mo­no­coque, elle adopte une aé­ro ra­di­ca­le­ment dif­fé­rente, avec un gain sen­sible en fi­nesse et en ap­pui » , dé­taille Da­vid Flou­ry, di­rec­teur d’Ore­ca Tech­no­lo­gy. « Af­fi­chant 930 ki­los sur la balance, comme l’exige le ré­gle­ment, elle a fait l’ob­jet d’une re­cherche ap­pro­fon­die au ni­veau du poids. Elle em­barque donc un lest non né­gli­geable. Cô­té mé­ca­nique, nos par­te­na­riats avec X-Trac (boîte de vi­tesses, ndlr) et PKM Con­sul­ting (amor­tis­seurs) l’ins­crivent dans la conti­nui­té de la 05. Cha­cune des com­po­santes a tou­te­fois été op­ti­mi­sée, au ni­veau de per­for­mance pure mais aus­si de la fia­bi­li­té. »

Pre­mier dé­part à Day­to­na

En­trée en piste mer­cre­di 26 oc­tobre à 15h29 pré­cises, la nou­velle arme confiée au pi­lote mai­son Ni­co­las La­pierre amul­ti­plié les runs jus­qu’au len­de­main soir, sans sou­ci ma­jeur. « Les sen­sa­tions à bord ont tout de suite été bonnes » , confie le co­équi­pier du Mo­né­gasque Sté­phane Ri­chel­mi chez Al­pine en cham­pion­nat du monde (WEC). « Clai­re­ment, il y a un pa­lier très im­por­tant de fran­chi. Avec une telle voi­ture, la ca­té­go­rie LM P2 va en­trer dans une nou­velle ère. Moi, je me suis ré­ga­lé d’em­blée ! Nous avons em­pi­lé les tours et ac­com­pli tout le plan­ning pré­vu dans la sé­ré­ni­té. Ça donne en­vie de la pi­lo­ter en course. » Dans l’im­mé­diat, le dé­ve­lop­pe­ment va se pour­suivre jus­qu’à l’ho­mo­lo­ga­tion fi­nale pré­vue cou­rant dé­cembre. A l’aube d’une tra­jec­toire ô com­bien pro­met­teuse, le ca­libre 07 pour­ra en­suite vi­ser sa pre­mière cible de l’autre cô­té de l’At­lan­tique. Ren­dez-vous les 28 et 29 jan­vier 2017 sur la piste des 24 Heures deDay­to­na...

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.