Les forces irakiennes sont en­trées dansMos­soul

Monaco-Matin - - Monde -

La « vé­ri­table » ba­taille de Mossoul est lan­cée. Les sol­dats ira­kiens sont en­trés, hier, dans la deuxième ville d’Irak pour la re­prendre la plus grande ci­té conquise par les dji­ha­distes du groupe État is­la­mique (EI). C’est par l’est que les forces d’élite ont pé­né­tré dans Mossoul (nord), pre­nant po­si­tion dans le quar­tier pé­ri­phé­rique de Ju­dai­dat AlMuf­ti, se­lon le centre de com­man­de­ment de l’ar­mée. « C’est à pré­sent le dé­but de la vé­ri­table li­bé­ra­tion pour la ville de Mossoul » , a an­non­cé le gé­né­ral Ta­leb Che­gha­ti al- Ke­na­ni, com­man­dant du ser­vice du contre-ter­ro­risme ira­kien (CTS). « Notre ob­jec­tif fi­nal est la li­bé­ra­tion to­tale de Mossoul » , a ajou­té l’of­fi­cier ira­kien, en fai­sant état de com­bats vio­lents avec les dji­ha­distes.

« Ils peuvent mour­rir ou se rendre »

Quelques heures plus tôt, le Pre­mier mi­nistre ira­kien Hai­der al-Aba­di avait éga­le­ment af­fi­ché son op­ti­misme, deux se­maines après le dé­but, le 17 oc­tobre, de la vaste of­fen­sive sur Mossoul. « Nous al­lons re­fer­mer notre étau sur l’EI de tous les cô­tés » , a-t-il dé­cla­ré dans une al­lo­cu­tion té­lé­vi­sée. Les dji­ha­distes « n’ont pas d’échap­pa­toire, ils peuvent soit mou­rir, soit se rendre » . Les ex­perts s’at­tendent à ce que les com­bat­tants de l’EI, qui se­raient entre 3000 à 5000 dans la ville, se­lon des es­ti­ma­tions américaines, dé­fendent jus­qu’au bout leur fief, où leur chef Abou Ba­kr al-Bagh­da­di avait pro­cla­mé un « ca­li­fat » sur les ter­ri­toi- res conquis en Irak et en Sy­rie en 2014. En en­trant dans Mossoul, les forces du contre-ter­ro­risme sont en avance sur les di­zaines de mil­liers d’autres com­bat­tants conver­geant à par­tir de l’est, du nord et du sud avec le sou­tien des frappes aé­riennes de la coa­li­tion in­ter­na­tio­nale an­tid­ji­ha­distes me­née par les États-Unis. « De­puis le dé­but de l’of­fen­sive, plus de 3000 bombes et ro­quettes ont été lar­guées sur des cibles » de l’EI, a pré­ci­sé le co­lo­nel John Dor­rian, porte-pa­role de la coa­li­tion. À l’est et au nord de la ville, les com­bat­tants kurdes ont conso­li­dé leurs po­si­tions dans les villages ré­cem­ment re­pris à l’EI. Au sud, les forces du gou­ver­ne­ment fé­dé­ral conti­nuent à pro­gres­ser mais res­tent à plu­sieurs ki­lo­mètres de la pé­ri­phé­rie de Mossoul.

(Pho­to AFP)

Les forces du ser­vice de contre- ter­ro­risme ira­kien, ici dans la pé­ri­phé­rie est de Mossoul, ont la pos­si­bi­li­té d’at­tendre le ren­fort d’autres uni­tés avant de me­ner une at­taque concer­tée pour avan­cer vers le centre-ville.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.