Hal­lo­ween: des cen­taines d’étranges per­son­nages…

Monaco-Matin - - Autour De Monaco - MA­RIE-EVE­LYNE COLONNA

Lun­di soir, s’est te­nu un étrange congrès à La Tur­bie: vers la fin d’après-mi­di, alors que tom­bait la nuit, des cen­taines d’étranges per­son­nages, sor­cières avec ou sans ba­lai, zom­bies et sque­lettes, ma­gi­ciens­mys­té­rieux, vam­pires aux com­mis­sures san­gui­no­lentes, pi­rates res­sus­ci­tés et autres monstres en tout

genre, de toute taille, de tout âge, ont conver­gé vers le coeur du vil­lage où ils ont fait une raz­zia, ra­flant des ki­los de frian­dises aux com­mer­çants et res­tau­ra­teurs trop heu­reux de se li­bé­rer de mau­vais sorts à ce seul prix. Et puis l’hal­lu­ci­nant et plu­tôt joyeux cor­tège s’est éti­ré à tra­vers les ruelles du bourg an­cien où les villa- geois, à leur tour, se sont exé­cu­tés et ont of­fert toute leur for­tune de frian­dises. En­fin, tout ce ter­ri­fiant et gen­ti­ment ma­lé­fique monde s’est re­trou­vé dans la salle po­ly­va­lente dé­co­rée en châ­teau han­té pour le grand sab­bat or­ga­ni­sé par le co­mi­té des fêtes. Snack et bu­vette ont été ra­pi­de­ment pris d’as­saut et, aux alen- tours des 20 h, le DJ Jean Max a lan­cé le bal d’Hal­lo­ween: plus de deux heures au cours des­quelles se sont suc­cé­dédes lâ­chers de bal­lons, de confet­tis, de mousse et de bon­bons, tan­dis que pe­tits et grands monstres com­mu­niaient au son de rythmes… en­dia­blés.

(Pho­to M.-E.C.)

Le grand sab­bat était ani­mé par DJ Jean Max.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.