Fi­nances : la Ré­gion par­te­naire des en­tre­prises

Le dé­bat d’orien­ta­tions bud­gé­taires 2017 a été l’oc­ca­sion pour Ch­ris­tian Es­tro­si, de dé­fendre ses choix po­li­tiques, en ma­tière de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique et de sou­tien aux en­tre­prises ré­gio­nales

Monaco-Matin - - Grand Sud - K. M. kmi­chel@ni­ce­ma­tin.fr

Re­dres­ser l’épargne pour main­te­nir l’in­ves­tis­se­ment, de­ve­nir le pre­mier par­te­naire de l’en­tre­prise: voi­là la « tra­jec­toire » qui a gui­dé la ma­jo­ri­té ré­gio­nale dans l’éla­bo­ra­tion de son bud­get 2017. Les grandes orien­ta­tions bud­gé­taires de l’exer­cice 2017 étaient en ef­fet ins­crites à l’or­dre­du jour de la séance plé­nière hier, à Mar­seille. L’oc­ca­sion­pour le pré­sident Es­tro­si, de rap­pe­ler la si­tua­tion fi­nan­cière « pré­oc­cu­pante que nous avons trou­vée en ar­ri­vant. »

Double peine

Si­tua­tion fi­nan­cière frap­pée d’une « double peine », se­lon Ro­bert Bé­né­ven­ti, rap­por­teur des fi­nances: bais­sedes do­ta­tions de l’État et « une ma­jo­ri­té qui a lais­sé fi­ler les dé­penses de fonc­tion­ne­ment. » Ré­sul­tat : une baisse de l’épargne de 110 mil­lions d’eu­ros entre 2013 et 2015, « un ni­veau in­suf­fi­sant pour as­su­rer d’une ma­nière pé­renne nos in­ves­tis­se­ments ». De­puis un an dé­jà, la nou­vel­le­ma­jo­ri­té s’est em­ployée àre­dres­ser la si­tua­tion, en­at- teste dé­jà, se­lon Ju­lien Au­bert, vice-pré­sident de la Ré­gion en charge des fi­nances et de la ra­tio­na­li­sa­tion des dé­penses de fonc­tion­ne­ment, le compte ad­mi­nis­tra­tif pré­vi­sion­nel 2016. Un compte mar­qué par une bais­sedes dé­penses de ges­tion de 4,2% et une épargne brute en hausse, la por­tant à plus de 290M€ au bud­get pri­mi­tif 2017. Un bud­get « construit avec de mul­tiples in­cer­ti­tudes », a rap­pe­lé Ju­lien Au­bert. Il de­vrait en ef­fet être im­pac­té par la di­mi­nu­tion des do­ta­tions de l’État (33 M€ an­non­cés) et la « baisse ar­bi­traire de la com­pen­sa­tion de la taxe pro­fes­sion­nelle » de l’ordre de 15M€. Le fonds de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique des ré­gions, an­non­cé par Ma­nuel Valls, pour­rait com­pen­ser des dé­penses en­ga­gées en la ma­tière « mais à concur­rence de 35M€ seule­ment. » Pas suf­fi­sant pour com­pen­ser les baisses an­non­cées.

Dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique et créa­tion d’em­ploi

La maî­trise des dé­penses de ges­tion en­ga­gée dès la pre­mière an­née de man­dat va se pour­suivre et « la ré­or­ga­ni­sa­tion des ser­vices, ef­fec­tive de­puis le 1er août, a per­mis de gé­né­rer 60 équi­va­lents temps plein sup­plé­men­taires. » Mal­gré donc un contex­te­bud­gé­taire dif­fi­cile, la Ré­gion fait le choix de pour­suivre sa po­li­ti­queen­ma­tière d’in­ves­tis­se­ment, com­mel’avait rap­pe­lé en pré­am­bule le pré­sident Es­tro­si. Ce sont donc 550 M€ de dé­penses d’in- ves­tis­se­ment qui de­vraient être consa­crés en prio­ri­té « au dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique et la créa­tion d’em­ploi », à la formation et l’ap­pren­tis­sage, « une formation en adé­qua­tion avec les de­mandes de nos en­tre­prises », mais aus­si à la sé­cu­ri­té in­té­rieure. 2017 se­ra éga­le­ment l’an­née du tou­ris­me­cul­tu­rel et pa­tri­mo­nial, du dé­ve­lop­pe­ment des ter­ri­toires en­fin. Des orien­ta­tions bud­gé­taires si­gni­fi­ca­tives d’ab­sence réelle de cap pour l’élu FN Amau­ryNa­var­ranne. Ce der­nier re­pro­chait à Ch­ris­tian Es­tro­si de « go­diller », comme on le fait en ski, entre vi­rage à droite (bud­get de la culture en hausse) et vi­rage à gauche (po­li­tique de la jeu­nesse)… Sans ou­blier le sort de la Villa Mé­di­ter­ra­née, ap­pe­lée à de­ve­nir le « siège de l’as­sem­blée de la Mé­di­ter­ra­née », s’est­mê­mein­ter­ro­gé le conseiller ré­gio­nal FN. Ju­lien Au­bert n’a pour sa part, pas man­qué de sur­fer sur l’image spor­tive pour dé­mon­trer par le me­nu com­bien laRé­gion ne ra­mait pas à contre-cou­rant, bien au contraire. Ch­ris­tian Es­tro­si d’en­fon­cer le clou, stig­ma­ti­sant l’ab­sence de contre-pro­po­si­tions de la part de son op­po­si­tion. Le bud­get de­vrait être pré­sen­té en dé­cembre pro­chain.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.