L’in­cen­die de Vi­trolles dû à... un mé­got

Monaco-Matin - - France -

Un­homme a été mis en exa­men­pour des­truc­tion vo­lon­taire par in­cen­die pour avoir je­té sur un tas de­bois un mé­got, à l’ori­gine du si­nistre aux portes de Mar­seille en août. « Il s’agit d’un ma­çon qui tra­vaillait seul, ce jour-là, sur un chan­tier de construc­tion, au mé­pris de l’in­ter­dic­tion pré­fec­to­rale liée aux risques ma­jeurs d’in­cen­die. De sur­croît, le chan­tier n’avait pas été sé­cu­ri­sé contre le feu » , a an­non­cé hier le par­quet d’Aix-en-Pro­vence. Dé­jà pla­cé en garde à vue en août mais li­bé­ré faute de preuves, l’homme a de nou­veaué­té in­ter­ro­gé mer­cre­di eta « fi­ni par ad­mettre, de­vant le juge, qu’il avait je­té, sans in­ten­tion mal­veillante, un mé­got de ci­ga­rette » sur un tas de bois du chan­tier, avant d’ap­pe­ler les pom­piers. Ila été mis en exa­men­pour des­truc­tion vo­lon­taire par in­cen­die, pla­cé sous contrôle ju­di­ciaire et en­court une peine de 30 ansde ré­clu­sion.

Onze bles­sés

Le 10 août, l’in­cen­die avait ra­va­gé pas moins de 2655 hec­tares sur les com­munes de Ro­gnac, Vi­trolles, Les Pennes-Mi­ra­beau, Saint-Vic­to­ret et Aix-en-Pro­vence, né­ces­si­tant la­mo­bi­li­sa­tion de 1500 pom­piers. « On dé­nombre à ce jour 384 vic­times, neuf mai­sons dé­truites et onze vic­times de bles­sures dont une gra­ve­ment brû­lée. Le pré­ju­dice fi­nan­cier pro­vi­soire sup­por­té par les po­pu­la­tions et les col­lec­ti­vi­tés [...] at­teint les 37mil­lions d’eu­ros » , a pré­ci­sé hier le par­quet d’Aix.

(Pho­to Do­mi­nique Le­riche)

Le si­nistre avait ra­va­gé plus de  hec­tares le  août.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.