Gon­cour­tetRe­nau­dot font le choix des femmes

Monaco-Matin - - France/monde -

La jeune ro­man­cière fran­co­ma­ro­caine Leï­la Sli­ma­ni a dé­cro­ché hier le plus convoi­té des prix littéraires en ob­te­nant dès le pre­mier tour de scru­tin et en moins de dix mi­nutes de dé­li­bé­ra­tions le prix Gon­court pour son ro­man Chan­son douce (Gal­li­mard). Le ju­ry du Re­nau­dot a choi­si éga­le­ment d’ho­no­rer des femmes en at­tri­buant son prix à la dra­ma­turge Yas­mi­na Re­za pour son ro­man Ba­by­lone (Flam­ma­rion) et, cô­té es­sai, à la jour­na­liste Aude Lan­ce­lin pour Le Nou­veau Monde. Fa­vo­rite des cri­tiques, Leï­la Sli­ma­ni n’a eu au­cun mal à convaincre les dix ju­rés du Gon­court. « Ça s’est pas­sé comme une lettre à la­poste » , a ré­su­mé le pré­sident de l’aca­dé­mie, Ber­nard Pi­vot. « Elle n’a écrit que deux ro­mans, mais elle en écri­ra d’autres. C’est une femme ta­len­tueuse. » Les femmes sont peu nom­breuses au pal­ma­rès du Gon­court. « C’est la 12e femme en 113 ans » ,a fait re­mar­quer Fran­çoise Chan­der­na­gor, l’une des trois femmes du ju­ry, en no­tant qu’il res­tait « beau­coup de pro­grès » à ac­com­plir. 1. Qui se­ra pré­sente à la Fête du livre de Tou­lon du 18 au 20 no­vembre.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.