Ko­ziel­lo : « On ap­prend en­core »

Monaco-Matin - - Sports - RE­CUEILLI PAR W. H.

Vincent Ko­ziel­lo : « On avait à coeur de faire un bon match. On est triste, tout n’est pas per­du mais il fau­dra al­ler cher­cher des points à Schalke sur le pro­chain match. On l’a en­core vu ce soir, l’im­pact phy­sique est plus im­por­tant qu’en Ligue , on n’a pas réus­si à mettre notre jeu en place. C’est dom­mage, je pense qu’on au­rait pu ob­te­nir le nul, ce qui au­rait été un bon ré­sul­tat pour la suite. Mais on est une équipe jeune, on ap­prend en­core. C’est une bonne chose d’avoir des matchs rap­pro­chés pour pou­voir pas­ser à autre chose, on au­ra à coeur de se re­lan­cer à Caen. On se dé­pla­ce­ra avec beau­coup de dé­ter­mi­na­tion et l’en­vie de res­ter in­vain­cu. »

Ar­naud Sou­quet : « On est dé­çu du ré­sul­tat. On au­rait ai­mé en­chaî­ner après la vic­toire ob­te­nue à Salz­bourg. Mais on le sa­vait, le coach nous l’avait en­core ré­pé­té, l’Europa League c’est dif­fi­cile. On est une jeune équipe, on ap­prend même si c’est une dé­faite dif­fi­cile à en­cais­ser. Ils étaient dé­jà ve­nus nous cher­cher haut chez eux, ils l’ont en­core fait pen­dant  mi­nutes ce soir. C’est une équipe qui a l’ha­bi­tude de jouer cette com­pé­ti­tion, et pa­ra­doxa­le­ment on prend les deux buts au mo­ment où on était mieux dans le match. »

Wy­lan Cy­prien : « On a été pris par l’en­jeu au lieu de pen­ser au jeu, de dé­rou­ler notre football, on a trop pen­sé au ré­sul­tat, du coup on est frus­tré. C’est un épi­sode à vite ou­blier, pour pas­ser à autre chose, on ne peut pas dire que les mau­vais ré­sul­tats s’en­chaînent, on a per­du aus­si à Kras­no­dar ce­la ne nous a pas em­pê­chés de re­bon­dir, à nous de faire le tra­vail à Caen (di­manche). Il reste une in­fime chance de se qua­li­fier en Europa League, on va jouer notre chance à fond, et si c’est ter­mi­né et bien ça nous fe­ra une ex­pé­rience pour la suite.»

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.