Les comptes de cam­pagne des ré­gio­nales à la loupe

Tout juste ren­dus pu­blics par l’au­to­ri­té com­pé­tente, ils ré­servent quelques sur­prises…

Monaco-Matin - - France - V. ROZERON vro­ze­ron@ni­ce­ma­tin.fr

En dé­cembre der­nier, Ch­ris­tian Es­tro­si (LR) aé­té élu à la­tête du con­seil ré­gio­nal Pa­ca. La Com­mis­sion na­tio­nale des comptes de cam­pagne et des fi­nan­ce­ments po­li­tiques vient de pu­blier les­comptes de cam­pagne des dif­fé­rents can­di­dats. Qui a été le plus dé­pen­sier? Qui a été le plus éco­nome? Ré­ponses.

La plus dé­pen­sière: Ma­rion Ma­ré­chal-Le Pen

Ce n’est pas le ga­gnant qui a le plus dé­pen­sé dans­cette élec­tion: la­cam­pa­gnede la­can­di­date fron­tis­tea­dé­pas­sé les 850000 eu­ros. En deuxième po­si­tion, on re­trouve le can­di­dat so­cia­liste Christophe Cas­ta­ner (PS) avec 768000 eu­ros. Ch­ris­tianEs­tro­si, vain­queur de l’élec­tion, n’ar­rive lui qu’en qua­trième po­si­tion. Même la can­di­date éco­lo­giste, So­phie Ca­mard a été plus dé­pen­sière que lui.

Quelle est la cam­pagne la plus « ren­table » ?

Pour le sa­voir, nous avons choi­si de mettre en re­la­tion le­nom­bre­de­voix ac­quis par rap­port au bud­get de cam­pagne. Et ce sont les pe­tits can­di­dats qui se sont mon­trés les plus éco­nomes. Ex­cep­tés Jean-Marc Go­ver­na­to­ri et Jacques Bom­pard, qui n’ont qua­si­ment rien dé­pen­sé, une voix ré­col­tée par les autres pe­tits can­di­dats leur a coû­té moins de 50 cen­times. La plus dé­pen­sière? So­phie Ca­mard. La can­di­date éco­lo­giste paye son mau­vais score à l’élec­tion (6,54% des voix) et ses dé­penses re­la­ti­ve­ment éle­vées. Ce­la re­pré­sente plus de5eu­ros in­ves­tis par voix ré­col­tée. Au deuxième tour, c’est Ch­ris­tian Es­tro­si qui af­fiche le meilleur bi­lan, avec 60 cen­times d’eu­ros par voix ré­col­tée, contre 79àsa ri­vale fron­tiste.

Et au ni­veau na­tio­nal…

Toutes Ré­gions confon­dues, la cam­pagne la plus chère es­tà­mettre au cré­dit de la can­di­date (LR) Valérie Pé­cresse (2922771 eu­ros) et de son prin­ci­pal concur­rent de la Ré­gion Île-de-France, le so­cia­liste Claude Bar­to­lone (2005472 eu­ros). Le pre­mier « non-pa­ri­sien » est Xa­vier Ber­trand (LR) quia­rem­por­té le siège de pré­sident de la Ré­gion des Hautsde-France fa­ceàMa­rine Le Pen (FN): il a dé­pen­sé 1687787 eu­ros contre 1243122 eu­ros pour la can­di­date fron­tiste.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.