La purge me­née­par Er­do­gan conti­nue à s’in­ten­si­fier en Tur­quie

Monaco-Matin - - France/monde -

Les chefs du prin­ci­pal par­ti pro­kur­de­deTur­quieont été pla­cés hier en dé­ten­tion pré­ven­tive, quelques heures après leu­rar­res­ta­tion­par les au­to­ri­tés, qui semblent fran­chir une nou­velle étape dans les purges me­nées tous azi­muts de­puis le putsch avor­té de juillet. L’ar­res­ta­tion des co­pré­si­dents du Par­ti dé­mo­cra­tique des peuples (HDP), Se­la­hat­tin De­mir­tas et Fi­gen Yük­sek­dag, et d’une di­zaine d’autres dé­pu­tés de cette for­ma­tion, a sus­ci­té des réac­tions in­di­gnées en Oc­ci­dent ( 1), dont les re­la­tions avec la Tur­quie sont dé­jà ten­dues en­rai­sondes at­teintes aux li­ber­tés re­pro­chées au pou­voir du­pré­sident Re­cep Tayyip Er­do­gan. Peu après leur ar­res­ta­tion dans la nuit de jeu­dià­hier, un at­ten­tat à la­voi­tu­re­pié­gée a frap­pé un bâ­ti­ment de la po­lice à Diyar­ba­kir, « ca­pi­tale » du sud-est turc à ma­jo­ri­té kurde, fai­sant neuf morts, dont deux po­li­ciers et plus de cent­bles­sés, se­lon le­der­nier bi­lan.

« La fin de la dé­mo­cra­tie »

Il a été at­tri­bué par le Pre­mier­mi­nis­treBi­na­li Yil­di­rim au Par­ti des tra­vailleurs du Kur­dis­tan (PKK), une or­ga­ni­sa­tion clas­sée ter­ro­riste par An­ka­ra, Wa­shing­ton et Bruxelles. LeHDP, deuxiè­me­par­ti d’op­po­si­tion en Tur­quie, a es­ti­mé dans un com­mu­ni­qué que les ar­res­ta­tions mar­quaient « la fin de la dé­mo­cra­tie » dans le pays. « C’est un coup d’État contre le HDP, c’est un coup d’État contre le plu­ra­lisme, contre la di­ver­si­té, contre l’éga­li­té » , a dé­cla­ré un dé­pu­té. A An­ka­ra, des di­zaines de ma­ni­fes­tants so­li­daires du HDP ont été dis­per­sés par les forces de l’ordre à l’aide des gaz la­cry­mo­gènes. Dans le même temps, l’ac­cès aux ré­seaux so­ciaux et à des ap­pli­ca­tions de mes­sa­ge­rie était for­te­ment per­tur­bé dans tout le pays, et la li­vre­turque, dé­jà fra­gi­li­sée par des tur­bu­lences po­li­ti­ques­ma­jeures, aat­teint un nou­veau plan­cher his­to­rique face au dol­lar. 1. Les États-Unis sont «pro­fon­dé­ment trou­blés» , aé­crit­surT­wit­terTomMa­li­nows­ki, char­gé­des­droits­del’Hom­meau­dé­par­te­ment d’État; la chef de la di­plo­ma­tie eu­ro­péenne, Fe­de­ri­caMo­ghe­ri­ni, s’est­dite «ex­trê­me­ment in­quiète» ; Ber­li­naan­non­cé avoir convo­qué le char­gé d’af­faires turc, et le porte-pa­role de la chan­ce­lière An­ge­la Mer­kel a ju­gé ces ar­res­ta­tions «hau­te­men­ta­lar­mantes» , tan­dis qu’àPa­ris, le­mi­nis­tè­re­desAf­fai­re­sé­tran­gères a ap­pe­léAn­ka­ra «àres­pec­terl’État­de­droit et­les­li­ber­tés­fon­da­men­tales» .

(Pho­to AFP)

Les deux co­pré­si­dents et une di­zaine de dé­pu­tés (dont Se­ba­hat Tun­cel, ci-des­sus) du prin­ci­pal par­ti d’op­po­si­tion ont été ar­rê­tés par le pou­voir hier.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.