Les com­pé­ten­ces­psy­cho­so­ciales mo­teurs du bien-être

Sa­voir s’adap­ter, gé­rer des si­tua­tions conflic­tuelles, com­mu­ni­quer avec au­trui... au­tant d’ap­ti­tudes qui fa­ci­litent la vie en com­mu­nau­té et sur­tout qui s’ac­quièrent

Monaco-Matin - - Santé - AXELLE TRUQUET atru­quet@ni­ce­ma­tin.fr Le Dr Roeh­rig tra­vaille sur ces thé­ma­tiques avec le CODES 06 (au 27ave­nue Paul-Mon­tel, 06200 NICE) qui a or­ga­ni­sé der­niè­re­ment une confé­rence sur la thé­ma­tique de la san­té men­tale.

Au cours de ces der­nières an­nées, on a de plus en plus en­ten­du par­ler des com­pé­tences psy­cho­so­ciales qui nous per­met­traient de mieux vivre. Mais de quoi s’agit-il pré­ci­sé­ment? Le Dr Co­rinne Roeh­rig( 1), mé­de­cin de san­té pu­blique et thé­ra­peute fa­mi­liale, est re­ve­nue sur cette no­tion à l’oc­ca­sion­du col­loque « Bien-être et san­té men­tale po­si­tive » or­ga­ni­sé à Nice par le CODES (Co­mi­té dé­par­te­men­tal d’édu­ca­tion­pour la san­té). « Cette no­tion a été in­tro­duite par l’OMS (Or­ga­ni­sa­tion mon­diale de la san­té, Ndlr) en 1993. Il s’agit de la ca­pa­ci­té à ré­pondre avec ef­fi­ca­ci­té aux exi­gences et aux épreuves de la vie. » Les com­pé­tences psy­cho­so­ciales si­gni­fient, entre autre, avoir conscience de soi, avoir une pen­sée cri­tique, être ca­pable de ré­soudre des pro­blèmes et de prendre des dé­ci­sions, sa­voir com­mu­ni­quer et dé­ve­lop­per des re­la­tions har­mo­nieuses ou en­core gé­rer son stress. Leur champ est donc très vaste. On peut ain­si les dé­cli­ner en plu­sieurs types: les com­pé­tences so­ciales (ou dites in­ter­per­son­nelles ou de com­mu­ni­ca­tion), les com­pé­tences cog­ni­tives (par exemple la pen­sée cri­tique, la prise de dé­ci­sions) et les com­pé­tences émo­tion­nelles (ty­pi­que­ment la ges­tion du stress). « D’ex­pé­rience, on re­marque que les dif- fé­rentes com­pé­tences psy­cho­so­ciales se tissent entre elles. Lorsque l’on tra­vaille sur l’une, on constate qu’elle est liée aux autres » , sou­ligne le Dr Roeh­rig. Elles sont d’au­tant plus pri­mor­diales que lors­qu’elles pêchent, ce­la peut en­gen­drerdes consé­quences né­ga­tives en termes de san­té. Ce­la peut al­ler de la dé­pres­sion et an­xié­té à l’ab­sen­téisme sco­laire jus­qu’à la consom­ma­tion de sub­stances psy­cho-ac­tives voire à la dé­lin­quance.

Va­lo­ri­ser les in­di­vi­dus

L’édu­ca­tion, les pro­grammes de va­lo­ri­sa­tion des com­pé­ten­ces­psy­cho-so­ciales sont donc au­tant d’ou­tils au bé­né­fice de l’in­té­rêt gé­né­ral. « Ces pro­grammes, va­li-

« Unaxe ma­jeur de la pro­mo­tion de la san­té men­tale » Dr Co­rinne Roeh­rig Mé­de­cin­de­san­té­pu­blique

dés scien­ti­fi­que­ment, existent au­jourd’hui en France. Et il est in­dis­pen­sable qu’ils soient dis­pen­sés par des édu­ca­teurs for­més: la re­la­tion édu­ca­tive y est plus im­por­tante que la théo­rie » , note le Dr Roeh­rig qui ci­te­vo­lon­tai­re­ment le psy­chiatre et étho­logue Bo­ris Cy­rul­nik: « Les mots sont des mor­ceaux d’af­fec­tion qui trans­portent par­fois un peu d’in­for­ma­tions ». Ain­si va­lo­ri­ser les in­di­vi­dus, dès la pe­tite en­fance pour leur per­mettre d’ac­qué­rir des­qua­li­tés bé­né­fiques dans leurs re­la­tions avec au­trui mais aus­si po­si­tives pour leur quo­ti­dien est un moyen d’amé­lio­rer le bien-être gé­né­ral. Le Dr Roeh­rig se fé­li­cite des avan­cées ré­centes. « Dé­sor­mais, on se pré­oc­cupe de la bonne san­té men­tale. La réa­li­sa­tion de soi est re­ven­di­quée comme but édu­ca­tif et se confond avec la dé­fi­ni­tion de la san­té en tant qu’état com­plet de bien-être. Le dé­ve­lop­pe­ment des com­pé­tences psy­cho-so­ciales est un axe ma­jeur de la pro­mo­tion de la san­té men­tale. » Mais dans ce do­maine, la pa­tience est de mise. Ces com­pé­tences s’ac­quièrent par la ré­flexion, l’ex­pé­rience, l’ex­pé­ri­men­ta­tion. Elles ne s’en­seignent pas au sens strict

puis­qu’elles ont be­soin de se ro­der avec le temps et la pra­tique. Pas fa­cile dans un monde qui tourne à mille à l’heure mais que de pers­pec­tives en­ri­chis­santes!

(F.F.)

Les com­pé­tences psy­cho­so­ciales fa­ci­litent la vie en so­cié­té.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.