406 ath­lètes pour cette 40 e édi­tion mo­né­gasque

À l’oc­ca­sion de la 40e édi­tion de cette com­pé­ti­tion, qui a ac­cueilli plus de 400 ath­lètes, l’AS Mo­na­co a inau­gu­ré une nou­velle course, la « Lac­tic Race »

Monaco-Matin - - La Une - ILO­NA CHIABAUT

L’AS Mo­na­co or­ga­ni­sait hier la 40e édi­tion du cross du Larvotto. « Cette com­pé­ti­tion était, une nou­velle fois, très réus­sie. Pour les 9 courses, il n’y avait pas moins de 406 par­ti­ci­pants, avec des ath­lètes de tous âges et ni­veaux, de­puis l’école d’ath­lé­tisme jus­qu’à la ca­té­go­rie Mas­ters » s’en­thou­siasme Alain Le­clerq, le pré­sident du club. Ce der­nier est d’ailleurs sa­tis­fait des ré­sul­tats des so­cié­taires de l’ASM qui dé­fendent par­fai­te­ment les cou­leurs de Mo­na­co. On sou­ligne la per­for­mance de l’es­poir fé­mi­nine, Cas­sandre Beau­grand qui, me­nant à son al­lure la course chez les dames, l’em­porte avec près de 200 m d’avance sur ses concur­rentes, Li­sel Me­rel­lo et Adria­na Di Gius­to. Chez les ben­ja­mins, les pous­sins et les membres de l’école d’ath­lé­tisme, il y a, cette an­née, une nou­veau­té. En ef­fet, les plus jeunes ath­lètes doivent fran­chir des obs­tacles gon­flables. « Le but des struc­tures gon­flables est de don­ner en­vie aux en­fants de cou­rir, de leur faire dé­cou­vrir les plai­sirs du sport. Notre slo­gan, joy of mo­ving, dé­fi­nit par­fai­te­ment ce­la, c’est le bon­heur que l’on res­sent lorsque l’on pra­tique une ac­ti­vi­té phy­sique » , ex­plique Ro­ber­to Sac­con, le res­pon­sable de Kin­der + sport.

Une in­no­va­tion : la « Lac­tic race »

Pour la 40e édi­tion, le club d’ath­lé­tisme de l’AS Mo­na­co a mis en place une nou­velle course, la « Lac­tic Race ». « Au to­tal, il y a 4 courses de 600 mètres et à chaque 600, le der­nier cou­reur est éli­mi­né. Après, il ne reste plus que 5 ath­lètes qui s’af­frontent sur un 1000 m avec un pas­sage dans le sable » confie Brice Etes. « On l’a ap­pe­lé la lac­tic race, parce que c’est ty­pi- que pour les ath­lètes de sen­tir la mon­tée de l’acide lac­tique dans ses muscles pen­dant une course » . On sou­ligne le tra­vail du plus jeune de cette sé­lec­tion, l’asé­miste Mar­vin Bouilly, éli­mi­né aux portes de la fi­nale en ayant tout de même rem­por­té le pre- mier 600 m de cette « Lac­tic Race » . Il avoue d’ailleurs être fier de cou­rir aux cô­tés de très grands ath­lètes, tels qu’Kais Ad­li, membre de l’ASM ath­lé­tisme et cham­pion d’Eu­rope in­door vé­té­ran 2016. Au terme d’un 1000 m très ra­pide, c’est fi­na­le­ment Do- rian Lou­vet - cham­pion de France sur 3000 msteeple - qui rem­porte la fi­nale dans une der­nière ligne droite au coude à coude avec le Mo­né­gasque Brice Etes. « C’était la pre­mière fois que je ve­nais à Mo­na­co et c’était un plai­sir d’avoir été in­vi­té à par­ti­ci­per à une course comme celle-là. D’ha­bi­tude, je cours ce genre de dis­tance sur piste, donc le concept était très in­té­res­sant » glisse l’ath­lète ori­gi­naire de Nor­man­die.

(Voir aus­si nos pages sports dé­par­te­men­tales).

(Pho­tos Cy­ril Do­der­gny)

 par­ti­ci­pants, de tous âges et ni­veaux, ont pris le dé­part, cette an­née, du  Cross du Larvotto.

Cas­sandre Beau­grand l’em­porte sur ses concur­rentes, Li­sel Me­rel­lo et Adria­na Di Gius­to.

Le po­dium, Quen­tin Chiai, Gré­go­ry Giuf­fra et Marc Lo­za­no.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.