C. Es­tro­si dé­fend son texte

Monaco-Matin - - Côte D’azur -

« Le FN n’a pas lu notre mo­tion… les so­cia­listes non plus! » ré­torque pour sa part le pré­sident Es­tro­si pour qui « la mo­tion fait la dis­tinc­tion entre ré­fu­giés et mi­grants, entre de­man­deurs d’asile et clan­des­tins. Elle in­dique clai­re­ment qu’elle res­pecte la li­ber­té des maires sur la ques­tion de l’ac­cueil des mi­grants, mais exige que l’État les sou­tienne, soit à leurs cô­tés là où chaque jour qui passe il les aban­donne un peu plus! » « Là où la pro­po­si­tion du FN se conten­tait de slo­gans creux, le texte que nous avons adop­té est hu­ma­niste et équi­li­bré, d’un mot: ré­pu­bli­cain, pour­suit le pré­sident Es­tro­si. Se­lon lui, le PS, « en brouillant la fron­tière entre l’ex­trême droite que nous com­bat­tons et ceux qui ont la Ré­pu­blique au coeur » , com­met « un amal­game hon­teux » .

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.