Favre : « On­doit évi­ter ce but »

Monaco-Matin - - Sports - V. M.

Lu­cien Favre (en­traî­neur de Nice) : « La­pre­mière mi-temps a été dif­fi­cile, mais plu­tôt équi­li­brée. On prend ce but juste avant la­mi-temps qu’on doit évi­ter. En deuxième mi-temps, il y a eu du mieux, on a da­van­tage joué de l’avant. On a pris quelques risques, mais on s’est beau­coup trop pré­ci­pi­té. Il fal­lait faire les choses de ma­nière plus se­reine. Caen s’est mon­tré pré­sent sur les se­conds bal­lons, a été bien or­ga­ni­sé avec ses cinq dé­fen­seurs. On avait le temps d’éga­li­ser. On ne peut pas se dire qu’il faut ga­gner, mais on veut ga­gner. Un seul chan­ge­ment (Do­nis à la 89e mi­nute) ? J’ai fait des choix. Pour faire des chan­ge­ments, il faut avoir des pos­si­bi­li­tés et no­tam­ment en at­taque quand vous jouez en lo­sange. Cette dé­faite n’a rien à voir avec la fa­tigue. Si on re­prend tous nos matchs de­puis le dé­but de sai­son, ça au­rait pu tour­ner sou­vent dans un sens comme dans l’autre. On a eu ten­dance à vou­loir tout faire trop vite. Tous les­matchs se­ront com­pli­qués. Il faut re­tra­vailler cer­taines choses et res­ter po­si­tif. »

You­nès Bel­han­da (mi­lieu de Nice) : « Il fal­lait bien perdre un jour. C’est dom­mage car Caen était pre­nable. Cette équipe a joué de ma­nière très dé­fen­sive, ce n’est pas ma concep­tion du foot­ball. On est l’équipe à battre. Mal­gré ce coup d’ar­rêt, on est tou­jours pre­mier. Il ne faut sur­tout pas se dé­mo­ra­li­ser. C’est la pre­mière fois de la sai­son qu’on était me­né ( la troi­sième en réa­li­té NDLR) et on s’est beau­coup trop pré­ci­pi­té. On avait du jus pour­tant. Il au­rait fal­lu qu’il y ait plus de mou­ve­ment. » Dante (dé­fen­seur de Nice) : « On a per­du de notre jus­tesse, de notre sé­ré­ni­té en vou­lant être plus agres­sif. C’est la vie du foot­ball, mais la se­conde pé­riode me donne de l’es­poir. C’était beau­coup­mieux. On est at­ten­du de par­tout, mais il va fal­loir s’y ha­bi­tuer. On ne met pas la faute sur l’ar­bitre, mais s’il n’y a pas pe­nal­ty, ce n’est pas tout à fait le­même match, non ? »

Jean-Mi­chael Se­ri (mi­lieu de Nice) : « On est tom­bé face à une équipe de Caen très re­grou­pée. On n’est pas ha­bi­tué à perdre deux matchs de suite. Cette fois, ça n’a pas bien fonc­tion­né. Il faut l’ac­cep­ter, re­pen­ser à notre jeu. En face, Caen était dans le dur. On va conti­nuer à se battre pour pro­gres­ser. »

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.