LIGUE FÉ­MI­NINE /  JOUR­NÉE Cou­pées dans leur élan

Le Ca­vi­gal n’est plus in­vain­cu à Ley­rit : les Niss’An­gels ont su­bi de jus­tesse la loi de Char­le­ville

Monaco-Matin - - Sports - LEANDRA IACONO

Les duels entre Ni­çoises et Ca­ro­lo­ma­cé­riennes font sou­vent l’ob­jet de ba­tailles achar­nées. Hier n’a pas dé­ro­gé à la règle. Mais ce sont cette fois les pro­té­gées de Ro­muald Yer­naux qui ont pris le des­sus 80-68. Si le score est sé­vère par rap­port à la phy­sio­no­mie du match, les Niss’An­gels sont tom­bées sur une équipe qui dé­croche son 6e suc­cès consé­cu­tif. Ra­chid Mé­ziane, le coach azu­réen, avait pré­ve­nu : son groupe al­lait ba­tailler contre «l’équipe la plus adroite du cham­pion­nat.» Avec 12 sur 19 à trois points, les Flammes Ca­ro­los ont donc été fi­dèles à leur ré­pu­ta­tion. Le Ca­vi­gal pre­nait pour­tant la ren­contre par le bon bout et s’at­te­lait à ne e Ro­my Bär et les Ni­çoises sont re­ve­nues à - ... Mais Char­le­ville a eu le der­nier mot.

pas don­ner confiance au col­lec­tif ar­den­nais. Plus agres­sives, les Niss’An­gels pro­fi­taient des nom­breuses pertes de balles ad­verses (7 dans le Q1) pour en­ta­mer le 2e quart en tête (26-21). Les co­équi­pières de Læ­ti­tia Kam­ba (5 in­ter­cep­tions) mon­taient même jus­qu’à + 9, avant que Char­le­ville, sous l’im­pul­sion de Be-

rez­hyns­ka (15 points) ne grap­pille son re­tar­det passe de­vant à la pause (40-41). Nice, trans­pa­rent au re­tour des vestiaires à l’image des trois ra­tés consé­cu­tifs de sa meilleu­re­mar­queuse Vic­to­ria Ma­cau­lay (16 uni­tés), lais­sait les pro­té­gées de Ro­muald Yer­naux se dé­ta­cher (40-47). Au pe­tit jeu du chat et de la sou­ris, Char­le­ville,

bien ai­dé par sa MVP en titre Amel Bou­der­ra (18 points, 13 passes dé­ci­sives) se ré­vé­lait bien meilleur. À chaque fois que le Ca­vi­gal don­nait l’im­pres­sion de re­ve­nir dans la par­tie (53-55 à deux mi­nutes de la fin du Q3), les Flammes Ca­ro­lo étei­gnaient les es­poirs ni­çois d’un tir pri­mé. Comme sur ce shoot au buz­zer de

Mest­dagh (4 sur 4 à trois points) qui of­frait, avant le der­nier quart, sept pions d’avance à son équipe. Puis 10 dès la pre­mière pos­ses­sion du Q4.

Le poids des dé­tails

Les Ni­çoises avaient le mé­rite de ne rien lâ­cher et, sous l’im­pul­sion de leur ca­pi­taine cou­rage Ro­my Bär, re­ve­naient à 66 par­tout (11 à 1 en 5 mi­nutes). Ma­cau­lay avait même l’oc­ca­sion de faire re­pas­ser son équipe en tête, mais son tir s’écra­sait sur le cercle. « Si Vic­to­ria la met, ça peut chan­ger le cours du match, té­moigne Ra­chid Mé­ziane, on au­rait pu les faire dou­ter. Ça se joue en­core une fois sur des pe­tits dé­tails». C’est l’in­verse qui se pro­dui­sait. Dé­sar­çon­nées par quelques décisions ar­bi­trales li­ti­gieuses der­rière les­quelles l’en­traî­neur azu­réen a «re­fu­sé de se ca­cher», les Niss’An­gels s’ef­fon­draient et su­bis­saient du même coup leur pre­mier re­vers à la mai­son de la sai­son.

LIGUE FÉ­MI­NINE

(Pho­to Franck Fer­nandes)

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.