Mise en cause du pré­fet : Valls ré­pli­queàEs­tro­si

Monaco-Matin - - Côte D’azur -

Ch­ris­tian Es­tro­si avait eu des mots très durs à l’égard du pré­fet des Alpes- Ma­ri­times Adolphe Col­rat, à l’an­nonce de son dé­part, la se­maine der­nière : « Dans toutes mes res­pon­sa­bi­li­tés pu­bliques en tant que mi­nistre ou pré­si­dents d’exé­cu­tifs lo­caux, je n’au­rai eu à faire qu’à des re­pré­sen­tants de l’État de grande qua­li­té. Le pas­sage d’Adolphe Col­rat dans le dé­par­te­ment au­ra été mal­heu­reu­se­ment une dou­lou­reuse ex­cep­tion. » Le Pre­mier mi­nistre lui a, en quelque sorte, ré­pon­du ce lun­di lors d’une réunion des pré­fets à Pa­ris. « Ce grand ser­vi­teur de l’État res­te­ra comme un grand pré­fet des Alpes- Ma­ri­times, a sou­li­gné Ma­nuel Valls. Dans sa mis­sion mar­quée à tout ja­mais par ce 14- Juillet ter­rible, il a mon­tré sa so­li­di­té et un sens très éle­vé du ser­vice pu­blic, tout en sa­chant ré­sis­ter quand il le fal­lait aux pres­sions et aux mises en cause in­ad­mis­sibles. »

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.