Hon­grie : ca­mou­flet lé­gis­la­tif pour Or­ban et sa po­li­tique an­ti­mi­grants

Monaco-Matin - - Monde -

Le Pre­mier mi­nistre hon­grois Vik­torOr­ban a su­bi, hier, un­nou­veau­re­vers, après l’in­va­li­da­tion de son ré­fé­ren­dum, en échouant à faire ins­crire dans la Consti­tu­tion sa po­li­tique hos­tile aux mi­grants, cible d’une sur­en­chè­rede l’ex­trême droite. M. Or­ba­na­man­qué de deux voix la ma­jo­ri­tédes deux tiers né­ces­sai­re­pour faire pas­ser ce texte ren­dant illé­gale, en­droit hon­grois, la re­lo­ca­li­sa­tion par l’UE de ré­fu­giés en Hon­grie. Le re­jet de l’amen­de­ment est un ca­mou­flet lé­gis­la­tif iné­dit pour le Pre­mier mi­nis­tre­sou­ve­rai­nis­teé­lu en  et ré­élu en , qui a fait adop­ter, se­lon les ana­lystes, plus de  lois du­rant son man­dat et une nou­velle Consti­tu­tion dé­jà amen­dée six fois.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.