Gi­roud, le re­ve­nant

Ab­sent de la der­nière liste suite à une bles­sure au pied, l’at­ta­quant d’Ar­se­nal est de re­tour dans les vingt-trois. Mais le voi­là dé­sor­mais en concur­rence avec Ga­mei­ro pour épau­ler Griez­mann

Monaco-Matin - - Sports - V.M.

Il n’a pas en­core dé­bu­té le moin­dre­match cette sai­son avec Ar­se­nal en Pre­mier League, mais il pos­tule à une place de ti­tu­laire pour la ren­contre contre la Suède. Entre Ke­vin Ga­mei­ro et Oli­vier Gi­roud, le coeur de Di­dier Des­champs ba­lance. A 30 ans, le bu­teur d’Ar­se­nal fait en­core dé­bat. Rien de bien nou­veau pour ce­lui qui avait dû cla­quer un dou­blé avant l’Eu­ro contre l’Ecosse pour ef­fa­cer les sif­flets ré­col­tés à Nantes, face au Ca­me­roun. C’était bien évi­dem­ment in­juste et, ce soir-là, une par­tie du pu­blic de la Beau­joire s’était trom­pée de cible pour af­fi­cher son sou­tien à Ka­rim Ben­ze­ma.

« On ne m’a ja­mais rien don­né »

Ce der­nier a dis­pa­ru des ra­dars en équipe de France, mais pour Gi­roud, ce n’est tou­jours pas ga­gné. « Je vais me battre. Le foot­ball est un éter­nel re­com­men­ce­ment. On ne m’a ja­mais rien don­né » , glis­set-il à cha­cune de ses prises de pa­role. En “EDF”, son nou­veau

concur­rent vient en­core de Ma­drid. Il se nomme Ke­vin Ga­mei­ro. Un gar­çon dans la forme dans sa vie, ce qui

n’ar­range évi­dem­ment pas les af­faires de Gi­roud dans l’op­tique d’ac­com­pa­gner l’in­amo­vible An­toine Griez-

mann. Ab­sent du der­nier ras­sem­ble­ment, ce qui ne lui était plus ar­ri­vé de­puis deux ans, le Gun­ner a vu l’an­cien joueur du PSG se ré­ga­ler en com­pa­gnie de “Griz­zy”, ins­cri­vant même un dou­blé contre la Bul­ga­rie. « Je suis content pour lui, mais il ne faut pas tout re­mettre en question » ,a lâ­ché Gi­roud dans l’Equipe d’hier, comme pour rap­pe­ler que ses sta­tis­tiques en équipe de France te­naient la route. Elles sont même ex­cel­lentes avec onze buts lors de ses seize der­nières sé­lec­tions, dont un dou­blé contre l’Is­lande en quart de fi­nale du cham­pion­nat d’Eu­rope et un but contre l’Ita­lie dé­but sep­tembre (3-1). A sa dé­charge, il ne peut pas peau­fi­ner son en­tente avec Griez­mann la se­maine à l’At­le­ti­co, mais du­rant l’Eu­ro, le duo qu’ils ont for­mé s’est avé­ré très com­plé­men­taire. « La com­pa­ti­bi­li­té existe entre les trois, que ce soit avec An­toine (Griez­mann) et Oli­vier (Gi­roud), An­toine et Ke­vin (Ga­mei­ro), dé­crypte Di­dier Des­champs. Ces deux as­so­cia­tions dif­fé­rentes, je peux les uti­li­ser au dé­but ou en cours de match. J’ana­ly­se­rai, je fe­rai des choix et je vous fais confiance après

pour dire si je me suis trom­pé ou pas (rire). » Mal­gré un temps de jeu li­mi­té en club, Gi­roud n’a rien per­du de son ef­fi­ca­ci­té. Son ré­cent dou­blé contre Sun­der­land et son but en Ligue des cham­pions contre Lu­do­go­rets parlent pour lui. La sta­tis­tique sui­vante éga­le­ment : cette sai­son, il marque toutes les 77 mi­nutes avec Ar­se­nal. On a connu pire...

(Pho­to AFP)

En  sé­lec­tions, Oli­vier Gi­roud a ins­crit  buts. Per­sonne n’a fait mieux par­mi les  Bleus.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.